Notre ami le kangourou

Récemment, après la lecture d’un livre sur l’Australie, j’ai trouvé le premier épisode (en français) de Skippy le kangourou (1966!) pour mes enfants (et ensuite la version originale d’un remake plus récent de Skippy the Bush Kangaroo). Pour la énième fois depuis 25 ans, j’ai entendu Guy A. Lepage dans ma tête…

[Contexte: à l’époque où André Robitaille animait l’émission du samedi matin de Radio-Canada qui présentait plein d’émissions animées, de l’hymne national canadien (avec enfant baveux et saut à la perche) aux Héros du samedi (ou à ce qui a suivi cette épique émission), un bon samedi que je le regardais (même si j’étais plus âgée que le public cible: André Robitaille est irrésistible!) il a eu comme invité Guy A. Lepage. En plein milieu d’un de leurs sketches, après une réplique d’André Robitaille, Guy A. Lepage, pince-sans-rire, s’est tourné vers la caméra et a dit (oui je m’en souviens comme si c’était hier matin):]

Je n’ai pas vu une telle performance d’acteur depuis celle du garde-chasse dans Skippy.

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!
Il suffit de revoir ledit garde-chasse pour que la blague soit aussi drôle que la première fois à nouveau!

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.