Nature du dimanche: Coccinelle

(Tiré de mes archives, Baies-des-Chaleurs, été 2001)

Print Friendly, PDF & Email

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Nature du dimanche: Coccinelle

  1. Lyne Lavoie dit :

    Ici les coccinelles on ne les photographie pas parce qu’on ne saurait quelle choisir!On est envahit!!!!On en a peu vu cet automne mais elles avaient investit tous les trous et les craques de la maison.Et là,depuis qu’il fait plus chaud elles ressortent.La balayeuse est sortie en permanence et on la passe 2fois,parfois 3 fois dans une journée.Et là,bonjour l’odeur dégueue!

    • Campagnarde dit :

      Celle-ci est une vraie, bien rouge, une coccinelle d’ici, qui survit l’hiver dehors, et pas une asiatique orangée comme dans nos maisons. J’en ai eu peu encore cette année, mais j’en ai dans la maison, on les voit sur les fenêtres les jours de chaleur. Jamais encore senti cette odeur dont j’entends parler! On les laisse vivre (vu qu’elles ne sont pas si excessives, pas de problème). L’aspirateur, moi… je l’ai acheté. C’est pas mal l’étendue de ma responsabilité là-dessus! J’en fais déjà assez! 😀

  2. Lyne Lavoie dit :

    La balayeuse,3 saisons par année,c’est l’affaire de l’Homme.Les coccinelles se comptent par cinquantaines, certains jours, au 2e étage de la maison.Même mes petits-enfants ne trippent pas d’en voir autant au moment d’aller se coucher!Pourtant ils les aiment quand elles sont moins nombreuses.

    • Campagnarde dit :

      Ouan ma fille fait une phobie inventée des coccinelles… j’embarque pas. Une cinquantaine dans le salon et autant à la salle à manger, moins dans les chambres. C’est sous contrôle, et bientôt, ouste, dewors! Là j’avoue, hein, j’ai hâte de voir le bout du nez de mon potager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *