Nature du dimanche (avec Campagnarde au milieu)

Fin août 2020. Beaucoup de choses ont changé depuis ce moment précis et étrange, que je ne voudrais pas retrouver, mais quand même, j’étais bien fière de mon tournesol géant. Je suis debout sur deux énormes roues de tracteur (qui forment un lit de culture… de fleurs), en passant! Et j’ai hâte de retrouver mes potagers (ici, le potager «numéro deux»)!

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.