Mégareiller!

J’ai vu une photo de quelque chose comme ça passer sur Facebook il y a quelques semaines, et j’ai immédiatement assemblé des piles de taies d’oreiller. C’est qu’on a des tonnes de taies accumulées, orphelines de leurs draps. Et une fille qui aime les cachettes, les sauts, les roulades… Enfin j’ai sorti ma machine à coudre, qui n’avait pas vu l’extérieur de sa coquille en quelques années (évidemment au moment de l’installer je me suis demandé où j’avais bien pu mettre tous les vêtements à recoudre, etc., et je n’en ai plus aucune espèce d’idée… ça attendra encore, donc!).

Quelques coutures droites, et on remplit d’oreillers (la chambre d’amis en avait 4 sur le lit, ça va encore, mais aussi 5 sur une chaise? je récupère!). Un petit projet qui m’a pris 20 minutes de bout en bout, qui n’a pas coûté un sou et qui a fait des heureux (les chats…) et dont la puce profitera longtemps. J’ai fait un groupe de quatre oreilles et un groupe de trois avec des taies-housses plus larges. J’ai encore plusieurs taies à transformer un jour. Et contrairement à l’image dont j’ai tiré mon inspiration, j’ai laissé les taies ouvertes à un bout comme avant, sans coudre. Sinon, comment laver la chose? 🙂

Y a quelque chose d’ironique dans ma maternité, en tout cas. Avant, des projets petits, marrants et rapides comme ça, je pouvais en enfiler douze en un week-end. Maintenant que j’ai quelqu’un pour qui les réaliser, ben… je m’occupe plutôt du quelqu’un, et les projets attendent (si l’inspiration me vient seulement!). Bah, ça se replacera avec le temps et l’autonomie de ma mamoiselle.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

6 réponses à Mégareiller!

  1. manon dit :

    C’est fou hein ce qu’on fait un brin moins de ces projets avec une petites puces dans la maisonnée!

    (mais ça passera. Sauf que le type de projet changera aussi peut-être!)

    Ici c’est drôle, je commence à percevoir le jour où j’aurai un brin de silence dans la maison pour me laver les oreilles!!! Ben oui, le p’tit dernier va commencer la maternelle l’an prochain (et la grande le secondaire, merde que ça passe vite!)

  2. vieux bandit dit :

    Bien sûr que les projets changeront, comme ils ont changé déjà. Ben correct.

    Je ne sais pas où nous en serons au moment de la maternelle, etc., mais plus j’en sais plus je veux faire l’école à la maison. Pour le moment au lieu de souhaiter le silence, j’apprivoise son absence. Ça me va. (J’en ai long à dire mais c’est pas la place ni le moment! Et évidemment, rien de ce que j’ai à dire n’est un jugement sur les choix des autres!)

  3. Sandra dit :

    L’image est pas très claire pour moi.. en fait tu as fait un matelas d’oreillers si je comprends bien ? Parce que j’ai une tonne de taies et d’oreillers ici et j’aime bien l’idée d’en faire un immense matelas. Devant la télévision dans la salle de jeux, ça doit être super 🙂

    • vieux bandit dit :

      Non, pas très claire, j’avoue. J’ai tout simplement cousu des taies ensemble, côtés réunis (pour laisser le bout ouvert et pouvoir enlever les oreillers pour laver la housse). On peut facilement imaginer coudre les autres bouts pour faire deux rangées, donc un matelas. Tout dépend de combien d’oreillers on a et des formats de taies (compatibles entre eux ou pas). Moi qui pensais avoir « plein » d’oreillers… au bout de 7 j’ai arrêté (mais ua prochain achat d’oreillers, certains vieux se feront recycler comme ça!). Question de laisser des oreillers aux invités et au Coco!

      Ici c’est de chaque côté (devant, derrière) le divan d’escalade de Mam’zelle. Pour éviter les cogne-cogne-la-caboche-sur-le-plancher-de-béton (ou plutôt éviter les pires…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.