Mayo maison

Enceinte, je ne paniquais pas avec les règles réelles et inventées: j’ai mangé du sushi (m’étant bien informée) et répondu aux fringales bien saines que j’avais. J’ai été prudente sur certaines choses, pour lesquelles je n’ai pas fait assez de recherche pour me rassurer ou confirmer le risque. Entre autres? Les oeufs crus (surtout que mes voisins ne produisent plus d’oeufs et que donc les nôtres viennent malheureusement de l’épicerie; d’où avant ça? sais pas!). Adieu donc les oeufs coulants qu’on ramasse avec une rôtie bien beurrée (je me suis reprise depuis) et surtout, surtout, adieu, mayo maison! Et ça, c’est terrible! Mais… c’est du passé! La mayo maison est revenue! Youpi!

Quand je me suis mise à faire ma mayo, j’ai choisi de ne pas me casser la tête: au robot elle serait, ma mayo, et avec un oeuf entier, question de ne pas me retrouver à gérer les blancs d’oeufs au frigo (je gaspille systématiquement les portions séparées d’oeufs qui aboutissent au frigo: il me faut les utiliser illico!). Tiens donc, le site de L’épicerie offre une telle recette (qui date de 2002: c’est celle que j’ai toujours utilisée!).

1 œuf
15 ml de jus de citron ou de vinaigre
5 à 10 ml de moutarde de Dijon
3 ml de sel
250 ml d’huile

Mélanger tous les ingrédients sauf l’huile en actionnant le robot à basse vitesse, puis verser l’huile. Moi… j’ajoute du poivre fraîchement moulu! Je cite (le site de L’épicerie toujours):

La mayonnaise prendra en quelques secondes. Éviter de mélanger à une vitesse trop rapide ou pendant trop longtemps. Conserver 1 à 2 semaines au réfrigérateur.

Et si jamais, comme ça m’est arrivé récemment pour la première fois, la mayo ne prend pas mais reste liquide, eh bien… vous pouvez l’utiliser comme une sauce quand même ou bien… pour la reprendre, il suffit de verser la mayo pas prise dans un autre récipient, puis de battre dans le robot un jaune d’oeuf, un peu de moutarde de Dijon et quelques gouttes d’eau. Pendant que le robot fonctionne, on ajoute la mayo pas prise comme s’il s’agissait de l’huile du début. Ça fonctionne! Si j’ai bien compris (Manon: au secours, c’est de la chimie! Tout ce que je sais c’est que ça donne de la mayo!), c’est qu’il faut que les protéines du jaune d’oeuf soient défaites pour bien se réorganiser avec l’huile et devenir émulsion (admirez mon langage hautement scientifique et technique…).

Taggé , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Mayo maison

  1. manon dit :

    🙂

    Le jaune contient de la biotine (vitamine B8) . Le blanc contient de l’avidine. (tu peux maintenant oublier ses 2 mots de scientifique :P)

    C’est 2 affaire-là ça colle ensemble comme une aimant pas décollable! On s’en sert même comme outil en labo pour faire des colorations ciblées.

    Sans avoir regardé quoi que ce soit de plus poussé, mon bet est que quand t’as trop d’avidine (blanc d’oeuf cru) la mayo ne prend pas. En rajoutant un jaune d’oeuf, tu recrées les conditions pour permettre à la mayo de pogner.

    • vieux bandit dit :

      Biotine et Avidine: on dirait les cousines de Bécassine! 🙂

      Ce que j’ai lu en ligne (je sais pas si ça contredit ou confirme ton idée) c’est (euh… genre…) que j’avais probablement pas assez battu l’oeuf au robot avant de mettre la mayo. Aucune idée: ça avait toujours fonctionné avant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.