Lingettes bis

Je pense que ce billet risque d’inaugurer une série de billets qui pourrait s’intituler «faire soi-même parce que c’est moins cher, moins épouvantable pour l’environnement et juste… mieux». Oui bon parfois le blogue entier a ce thème et parfois son contraire. C’est comme ça, la vie (à la campagne ici en tout cas!)! Et c’est un billet qui s’inscrit dans la série officieuse j’ai suivi les conseils de Chantal, et grand bien s’ensuivit! Et aussi, sans le dire, ça parle de foufounes de bébés!

Quand le bébé de la maisonnée était la Puce, j’avais trouvé une bonne solution pour remplacer les lingettes jetables (qui puent selon moi, contiennent des cancérogènes dans certains cas, coûtent des sous chaque fois et finissent à la poubelle). J’ai voulu refaire ce bon coup cet automne, en prévision de l’arrivée de tibibi, qui s’est révélé être mon Pou. La créatrice Etsy d’origine n’offrait plus de lingettes, et j’ai commandé chez une autre. Et au lieu de durer quatre ans et plus, ces nouvelles lingettes ont rapidement dépéri. En voici quelques preuves.
160223 474
160223 473Frustrant, non? Et ce ne sont pas les pires exemples, car les pires exemples sont déjà au dépotoir (misère, moi qui voulais justement éviter de créer des vidanges!). L’amie Chantal a (encore!) trouvé une solution pour moi. De la ratine, tout simplement. TOUT SIMPLEMENT! Elle avait fait le test: ses carrés ne s’effilochaient pas au lavage. Même pas besoin de coudre, absolument aucun besoin d’une surjeteuse que je n’ai pas. Ça me prenait du tissu et des ciseaux à tissu. Un mètre de ratine, bien à plat doublé sur la table de la salle à manger m’a donné 40 lingettes plus grandes que mes lingettes en flanelle trouées! Un côté doux, un côté plus rugueux: parfait! Et bien des lavages plus tard, je confirme: pas d’effilochage, et une solution géniale.
160223 427Au point où… j’ai coupé un autre mètre de ratine. J’ai donc 80 lingettes pour les foufounes du Pou! Même pas besoin de les plier: elles ont tendance à rouler en rouleau au lavage, et je les trouve belles comme ça. Alors j’ai récupéré mon super gros et beau pot à maïs soufflé inutilisé et voilà que trônent mes lingettes neuves (on le dirait, hein?) à la salle de bain.
160223 539Le prix? Ha! 20$ pour deux mètres de tissu, ou 80 lingettes. Soit moins du tiers payé pour les 40-50 lingettes en flanelle déjà jetées ou en voie de l’être. Comme quoi faire simple et faire soi-même (avec les idées d’une amie géniale), c’est juste… mieux!
160223 538

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

8 réponses à Lingettes bis

  1. L'amie Chantal dit :

    J’ai ri tout le billet! Je t’aime, tu sais! ( Et tu as trouvé usage pour le bol à popcorn!)

  2. MiaouIsabelle dit :

    Et en france, sais tu comment on appelle la ratine ? Quand j’ai demandé au marchand de tissu il m’a dit « ma grand mere me parlait de ratine pour faire des manteaux mais je ne connais pas  » ..?
    Merci par avance de ta reponse.
    IsaMiaou

  3. MiaouIsabelle dit :

    dans le dico j’ai trouve cela = Étoffe de laine croisée, dont le poil est tiré en dehors et frisé. je pense que ce n’est pas de la laine ce dont tu parles , non ?

    • Helene dit :

      WordPress ne semble plus m,avertir quand je reçois des commentaires, d’où mon retard (désolée!). Tissu éponge, peut-être? Le genre de tissu pour des serviettes (mais mince)… En anglais c’est terry cloth (donc sans vouloir taquiner trop fort… en France… terry cloth? héhé). Ça aide?

  4. MiaouIsabelle dit :

    Je vais demander à ma soeur qui habite Londres et parles bien anglais pour « terry cloth » merci de ta reponse !

  5. Ping :Le plus grand tabou — Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.