Le mot du jour: hyperdactyle

Je savais depuis longtemps que les chats qui ont des doigts en surplus étaient appelés polydactyles. Je le savais, et ça me dérangeait (linguiste un jour, linguiste toujours…). Oui, ça m’embêtait! Poly pour plusieurs, dactyle pour doigts… mais qui donc n’est pas polydactyle, à ce compte? Même le paresseux à trois doigts l’est! Et devant ce pouce de Miss Zia, qui a, elle, sept et huit doigts au lieu des cinq aux pattes avant des chats normaux (ordinaires, oui!), ne croyez-vous pas qu’un mot plus unique et spécial s’imposait? Voici donc hyperdactyle, avec le préfixe hyper, qui signifie un excès: parfait!

Avec ses 18 doigts, Zia est loins de battre le record, qui est de… 28!

Les chats hyperdactyles, Enrnest Hemingway connaissait ça, lui qui vivait en Floride avec une centaine de chats, dont environ la moitié avait des doigts en surplus. Vous imaginez? Un auteur qui aimait autant les chats! Dommage que j’aie détesté A Farewell to Arms assez pour ne pas encore être retournée à son oeuvre… (D’un autre côté, moi, les chasseurs de fauves et d’éléphants… ça ne m’impressionne pas. Mais alors là pas du tout.) Sa maison est depuis devenue le Ernest Hemingway Home and Museum, où on trouve encore une soixantaine de chats, pour la moitié des félins hyperdactyles (dont aucun plus mignon que Zia, mais ça…!).

Bon, alors d’où sortent ces doigts en excès?

Cette malformation congénitale est héritée génétiquement car le gène responsable est autosomique dominant à expression variable. Elle n’est ni mortelle ni dérangeante pour le chat, quoiqu’on ait remarqué un petit retard d’apprentissage de la marche et de la grimpe chez les chatons polydactyles. Par la suite, certains développent une plus grande habilité. Pour exemple, un chat possédant six doigts à l’avant (dont deux orteils opposés l’un à l’autre comme les pouces d’une main humaine) permet au chat une dextérité manuelle surprenante qu’on ne retrouve pas chez des chats non polydactyles, comme ouvrir des loquets de portes ou chasser en s’aidant d’une seule patte. (Source)

Justement, on s’inquiète ici. Parce qu’il faut que ce soit clair: entre les chats et nous, la bataille n’en est pas une d’intelligence. Non, ce qui nous garde au sommet de la hiérarchie familiale, c’est… nos pouces, qui ont de divines capacités, comme celles d’ouvrir un contenant de nourriture, qu’elle soit sèche ou en boîte. Or Zia… Zia a tout ce qu’il faut pour nous détrôner! Alors soyez gentils et promettez-moi d’appeler les secours si un jour vous remarquez que mes chroniques semblent toutes se ressembler et ressemblent à:

Miiou. Miaooooo. Miipiou. Tchkatchka miou.

Siouplè?

Pour marque-pages : Permaliens.

7 réponses à Le mot du jour: hyperdactyle

  1. Manon dit :

    Elle a de jolie pattes mitaines ta Zia!

    • vieux bandit dit :

      Ah oui! 🙂

      Zia est vraiment une joie faite chat. Elle est mignonne comme tout, joueuse, passionnée, rigolote… et elle sait obtenir ce qu’elle veut! Les trois matous la lavent dès qu’elle le souhaite (souvent)!

  2. Manon dit :

    As-tu des chats capable d’utiliser un miroir pour repérer le danger ou autre?

    • vieux bandit dit :

      Tao, Esteban et Moocah me regardent dans le miroir, oui. Milady l’a fait toute sa vie, préférant, quand je l’appelais, me regarder dans le miroir à se tourner (quel effort!). Zia, je sais pas: elle ne se « tient » pas devant les miroirs (étant sans doute convaincue de sa grande beauté!).

      J’ai déjà lu que les chats ne comprenaient pas le principe… sauf que j’avais déjà eu la preuve du contraire. Aussi parfois on lit que les chats voient en noir et blanc… pourtant j’ai lu aussi que c’est une croyance venant du fait que le chat se fiche complètement de la couleur d’une souris, par exemple, tant que c’est… une souris. Donc expériences faussement concluantes.

  3. Manon dit :

    Comme toi j’avais lu ou vu un reportage qui disait que les chats de comprenaient pas le principe du miroir.

    Comme toi j’ai déja eu la preuve du contraire.

    En fait, je crois que ce ne sont pas tout les chats qui en sont capable.

    Ma chatte actuelle utilisait le miroir pour se sauver de la chatte folle des proprio de la maison qu’on avait louée quand j’étais étudiante. (les proprio étaient parti un an en sabbatique en Australie, alors on gardait leurs 2 chats). La chatte folle, elle, ne semblait pas comprendre le principe du miroir.

  4. Ping :Arlequin et compagnie | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.