Le bonheur vient facilement aux chiens

Faire plaisir à Tango, pour tout vous dire, est extrêmement facile. Il est d’un naturel heureux (et attention, sa queue déménage!). Le sol chez nous est jonché de jouets, qu’il ignore pour la plupart et la plupart du temps. Ce qui ne manque jamais de l’intéresser passe par son estomac. Bananes, tomates, pommes de terre: nous avons un chien végétarien! (Mais aux opinions douteuses: il refuse d’avaler les fraises!) Ce qu’il préfère dans l’univers? Les pommes. Il adore les pommes. Eh bien pommes il aura! Chaque matin au milieu de la promenade, avant de rebrousser chemin, le beau labrador que voilà reçoit une demi-pomme, coupée en quartiers. Au milieu de la promenade du soir, il reçoit l’autre moitié. Comme vous le voyez, il est très poli (il est toujours trrrrès poli quand on tient un morceau de bouffe qui l’intéresse). Ma mère a pris la photo ci-contre.

Mais dans la vie, il n’y a pas que les fruits. Il y a aussi des os en cuir brut. Et ça, ça fait sourire Tango! Par contre, il aimerait aller les ronger dehors, et ça, ça voudrait dire que le pauvre pitou se fait gruger à son tour par les insectes piqueurs qui l’ont tous pris en affection. À ce sujet, ma nouvelle vétérinaire m’a dit que je pouvais vaporiser de la citronnelle sur une débarbouillette, puis le frotter avec celle-ci. Tango se laisse faire, puis il éternue, et on peut partir se promener. Je ne peux pas vraiment dire si ça aide: j’ai pas trop envie de procéder à un recensement pendant que je me fais bouffer moi aussi!

090611 016

Pour manger un os dehors, il faut convaincre la campagnarde, et pour ça, Tango peut compter sur sa grand-mère, qui a décidé de se faire aimer à jamais, et lui apporte donc un vrai os à chaque visite. Or l’os de cette semaine était un os monstrueux, de plusieurs kilos, que Tango avait peine à traîner (mais vous pouvez être sûrs que ça ne l’a pas découragé! Vous ne voyez plus le chien? Il a tourné le coin de la maison, os en bouche, pour s’installer plus confortablement: à l’ombre!). Mouches et moustiques pouvaient s’activer, Tango, lui, s’en donnait à sa passion. Il pourra continuer longtemps, car j’ai fini par reprendre l’os pour le congeler. Les jours de canicule, il pourra l’utiliser pour se rafraîchir! Un popsicle à la viande crue, quelqu’un?

090618 001

Pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Le bonheur vient facilement aux chiens

  1. Éric dit :

    Il est vraiment beau ton Tango! 🙂 J’aimerais bien en avoir un, mais j’ai pas le terrain qu’il faut pour cette « grosseur ».

    Mais ça viendra bien un jour (le chien, pas le terrain(dui moins pas pour le moment))

    • vieux bandit dit :

      80 livres de muscles! Il pesait 75 livres il y a trois mois, avec une belle couche de gras… disparue et remplacée par de bons et beaux muscles! Notre nouvelle vétérinaire, ce matin, l’a trouvé parfait: beau, gentil, tout. Pour la prise de sang? Il a suffi qu’elle lui demande de s’assoir et lui prenne la patte. C’était tout!

      Si je n’ai pas vécu avec un chien depuis 25 ans, c’est justement une question d’espace. J’aime trop les chiens (et les gros chiens!) pour leur jouer le tour de l’appartement (et de la maîtrsse écoeurée d’avoir à chambouler toute sa vie pour eux!). J’ai attendu, et ça a valu la peine!

      Il est très beau, c’est vrai! Super mignon. Et doux doux doux! Il est aussi très intelligent et bien obéïssant. En un mois il a déjà appris à nous regarder pour savoir ce qu’on attend de lui, sans jamais remettre notre autorité en question (mais alors là, jamais!). Il est habitué aux enfants aussi et il est toujours content de rencontrer des gens (canins ou humains!)!

  2. Ping :Déshydratation: un premier essai | Les campagnonades

  3. Ping :Pommes, pommes, pommes | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.