Laitue surprise

Si vous jardinez, vous le savez: la laitue aime la fraîcheur et monte rapidement en graines. Et si vous faites ce qu’on vous dit (les experts, les livres, etc.), probablement que vous arrachez ça vite vite pour reprendre l’espace au potager et commencer le ménage automnal (inutile! nocif!) de votre potager. Je le sais, j’ai fait ça moi aussi! Et je ne le fais plus. Par génie? Hmm. Par paresse… et apprentissage. C’est pas compliqué: j’ai autre chose à faire que regarder le potager pousser. Alors ce qui monte en graines monte en graines, allègrement et dans la plus grande insouciance. Laitue et mesclun font ce qu’ils veulent une fois qu’on a mangé tant de salades qu’on se demande si on veut vraiment (vraiment) en re-semer pour l’automne.
140630 025Je récolte parfois les semences (jusqu’à présent approximativement quand et si j’y pense). Mais au début de cet été j’ai pu constater que je ne le fais pas systématiquement… parce qu’à côté d’un des lits de culture, j’ai trouvé… plein de mesclun sauvage qui pointait le bout de ses feuilles. Armée de bacs à fleurs et de ma truelle, j’ai transféré les bébés: bac à salade express pour en profiter près de la maison! Et j’ai même pu en donner tant j’avais de petites pousses. Comme quoi vaut souvent mieux cesser de s’en faire et laisser la vie faire ce qu’elle a à faire. (C’est pas une leçon que je vous offre, mais plutôt un rappel à moi-même!)

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.