La madame est dans les patates

Parfois on dirait que je fais des choses étranges pour me faire demander ce que je fais et passer pour un être venu de la Bizarroïdie occidentale profonde. Évidemment, ce n’est pas le cas: j’ai trop peu de visiteurs pour me faire poser la question souvent (et les visiteurs doivent avoir l’habitude de mes lubies, en plus!), et j’ai toujours une raison relativement simple de faire des trucs qui peuvent d’abord sembler étranges. Comme la fois où j’ai mis deux patates (pas des pommes de terre, des patates!) chacune dans un verre d’eau (partie pointue vers le haut), pour les couvrir ensuite d’un chapeau de papier (un filtre à peinture, mais sinon n’importe quel bout de papier aurait fait l’affaire). J’ai laissé ça sur le comptoir de la cuisine quelques semaines, en changeant l’eau tous les quelques jours (les instructions avaient beau dire chaque jour, moi… m’enfin).

Mais… pourquoi? Ah! J’suis bien contente que mes visiteurs virtuels, eux, me posent la question! Je vous ai dit que je me lançais modestement dans la culture de plantes d’intérieur cette année. Ce que je n’ai pas ajouté, c’est que tant qu’à démarrer un projet dont la réussite est douteuse (je parle d’expérience…), aussi bien ne pas dépenser en achetant des êtres vivants que je pourrais tuer… et aussi bien les partir de zéro, ces êtres vivants, question de développer entre eux et moi un sentiment d’appartenance et de responsabilité (comme le petit prince avec sa rose: je suis responsable de ma… patate!). Or j’ai appris qu’on peut obtenir de magnifiques plantes d’intérieur avec des patates! Et justement, à force de tremper… voici ce qui est arrivé!

131030 048

Je devrai vous en reparler si et quand la chose devient une belle liane verte (ou mauve! J’ai lu quelque part que la couleur des feuilles serait une surprise pour chaque essai!) et feuillue, comme prévu!

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

6 réponses à La madame est dans les patates

  1. Intéressant. J’ai toujours des bidules expérimentaux… plus personne ne pose de questions 😉

  2. manon dit :

    ha oui c’est cool les expériences dans ce genre là!

    • vieux bandit dit :

      J’ai décidé de forcer Facebook à être quelque chose de positif pour moi (c’est aussi négatif mais je n’ai pas fini ma réflexion à ce sujet) en y puisant de l’inspiration. Y a tellement d’images qui passent là-dessus que… ça fonctionne pour ça. Un peu comme feuilleter un gros, gros livre et s’arrêter de temps en temps en disant « mais qu’est-ce que… ». Ensuite je fouille ailleurs: parfait.

      • manon dit :

        Ha c’est donc pour ça que tu es sur facebook maintenant.

        Ça ressemble à moi avec pinterest ton affaire. Enfin pinterest j’y trouve des « embryons d’idées » à l’ai des images. Parfois les articles vont avec, mais pour moi ce sont surtout les « détails d’images pour inspiration.

  3. vieux bandit dit :

    Pinterest, je l’utilise pour garder ce que je vois. Mais finalement le plus utile finit par être mon répertoire de photos inspirantes sauvegardées! (la même chose mais locale sur mon ordi!) Mais je ris aux larmes avec les « Pinterest Fail » quand je me donne un peu le temps de regarder. 🙂

    FB, c’est un peu une expérience. Et un peu un « coucou chu là » plus vaste que ce site-ci, mais au bénéfice des Campagnonades. Enfin c’est le but! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.