Iris des marais

Aux abords de l’étang s’élève un bouquet de fleurs jaunes majestueuses: des iris des marais (Iris pseudacorus, iris faux-acore, iris jaune ou flambe d’eau), heureusement pour moi très faciles à identifier (ces temps-ci, il se passe tellement de floraisons que j’ai peine à les photographier toutes… mais même peine à les voir toutes! Et il me reste de nombreuses photos à identifier…). Cette plante, et surtout son rhizome, était autrefois utilisés en médecine. Dans certaines régions, toutefois, c’est une envahisseuse problématique: ses rhizomes piègent les sédiments et peuvent avoir un impact sur le débit des ruisseaux, ce qui assèche l’habitat assez pour qu’il ne convienne plus à certaines espèces indigènes. Dans ce cas, il faut l’enlever de terre, mais comme pour le pissenlit, un seul petit bout de rhizome suffira pour sa renaissance. (Source en anglais.) D’où l’utilisation de pesticides (euh… pas chez nous, merci!).

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Iris des marais

  1. Ping :Fin juin — Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.