Histoire, histoire…

C’est drôle hein. En lisant « Des anglophones ont demandé des modifications à un programme d’histoire – Ils reprochaient au programme de 3e et 4e secondaire d’être trop “centré” sur les “Canadiens français au Québec”.», j’allais dire que j’étais d’accord. Sauf que finalement ils ont demandé qu’on parle mieux et plus du Canada, et que Mordecai Richler soit ajouté aux artistes francophones (!!!). Là, pas d’accord! Mais je trouve quand même que le programme québécois d’histoire est trop axé sur le Québec. Pour placer le Québec dans le monde, il faudrait le connaître un peu, ce monde, et ce n’est pas le cas. (Je me souviens, moi, dans une version antérieure du programme, d’avoir étudié le système féodal deux fois. Mais octobre 1970, ça, c’était dans le coups optionnel seulement. Évidemment.)

(Oui c’est pour ça qu’avec ma fille j’ai commencé l’histoire en première année, qu’on a vu l’antiquité et la préhistoire et qu’on se dirige tranquillement vers le moyen âge. Ben franchement, à la fin je ne veux pas nécessairement que ma fille soit capable de tisser une ceinture fléchée, mais je veux qu’elle puisse, en parlant de ceinture fléchée, faire des liens avec les tartans écossais et expliquer comment les humains tissaient, dès la préhistoire.)

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.