Grand pic

On a un visiteur récurrent ces temps-ci… Un grand pic (Dryocopus pileatus, Pileated woddpecker). Avec la joue rouge, c’est le mâle (car il y en a un couple). C’est le plus grands des pics d’ici, et disons-le tout de suite: il est magnifique! Et pas très farouche, du moins cet individu-là… On peut entendre plusieurs enregistrements de ses chants et bruits ici. Il est monogame mais vit en groupe. Nous, on n’a pas encore vu de groupe, juste un mâle et une femelle, du moins à la fois. Depuis le début de l’hiver, à plusieurs reprises, on a vu et entendu un grand pic devant la maison (vraiment pas loin de la porte d’entrée). La fois où j’ai pris la première photo, il a fini par s’envoler pour aller sur le poteau de téléphone (d’Hydro, oui…) y faire toute une série de bruits percussifs. Mais revenons devant la maison…

Il y a longtemps, je vous ai parlé des phéoles de Schweinitz qui poussent sous quelques-uns de nos grands mélèzes. J’ai dit que ce gros champignon était une maladie de l’arbre. Or le grand pic mange des insectes foreurs… et niche dans une cavité… et voyez ce que j’apprends ici:

Un arbre à cavités est un arbre vivant ou mort de gros calibre, non chambranlant et qui possède des cavités (naturelles ou excavées par des oiseaux) ou qui aurait le potentiel d’en avoir. L’arbre peut avoir de grosses branches mortes, des fissures sur le tronc, des champignons ou d’autres signes témoignant de la présence de pourriture interne.

(La même source mentionne que le petit-duc maculé, la petite nyctale et le petit polatouche se servent des cavités creusées par le grand pic et ça, j’avoue, je trouve ça un peu excitant!)

Voyez un peu de quoi ça a l’air quand on approchait de notre mélèze au mois de mars…
130319 088 Si on lève la tête…

130319 090Et si on y regarde de plus près…

130319 089
Ce qui nous inquiète maintenant c’est que les cavités font au moins 10 centimètres. Et qu’elles font face à la maison. D’un côté j’espère y voir nicher nos pics et avoir la chance de prendre des photos d’oisillons… mais de l’autre, je pense qu’un arbre, aussi non chambralant soit-il… ça finit par tomber du côté du trou qu’on y fait, non? pour avoir vu faire assez de bûcherons… hmmm. Quelqu’un s’y connaît mieux que moi? Parce que si cet arbre-là tombait du côté des cavités… c’est sur la maison qu’il atterrirait! À l’heure où vous lisez ces lignes, les trous sont… profonds!
130407 005

Print Friendly, PDF & Email

Taggé , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

10 réponses à Grand pic

  1. Allo Helene,

    Magnifique photo du grand pic!. Je ne suis pas certaine que ces trous sont pour leur future progéniture…
    Ici, ils ne ce sont jamais attaqué au mélèze, faut dire qu’on en a qu’un et qu’il est en avant de la maison.
    Ici, c’est dans les pins blancs principalement qu’ils creusent, à l’arrière sur le côté du terrain. Ça va faire 20 ans qu’on est ici en mai prochain et les trous continuent de se multiplier mais les arbres sont gros et très hauts, je ne crois pas que ce soit un danger imminent.
    Si tu sais que ton mélèze est malade, ben la c’est certain qu’à un moment donné il va pourrir, à moins que ces pics ne le sauvent?
    D’après les photos du mélèze, c’est un arbre assez gros, il ne devrait pas y avoir de menace, enfin, je ne suis pas experte mais j’y vais avec ce que je vois ici.
    Si jamais ils y nichent, je veux voir des photos, ok?
    Pis aussi, ce que tu as lu explique la présence du polatouche, intéressant…
    En tout cas, très bon billet! Bonne journée 🙂
    Louise

    • vieux bandit dit :

      Ouais, peut-être qu’ils viennent seulement manger… mais là ils atteignent le centre du tronc, j’aime pas ça!

      Si jamais ils y nichent, Louise, je lâche mon boulot pour ne prendre que des photos tout le temps qu’ils seront là! 🙂

      Bonne journée!

  2. Lyne dit :

    Merci Hélène!Avec tes photos de trous tu viens de répondre à la question qu’on se posait sur qui avait bien pû faire des trous semblables dans un conifère de notre fôret.l’hiver passé.Et comme on en a vu un de grand pic cette année-là c’est bien plausible.

    • vieuxbandit dit :

      ET des trous gros comme ça, c’est pas long à faire! 3-4 visites, pow! (ou plutôt tac-a-tac-a-tac-a-tac, etc.!)

      En tout cas les trous n’ont pas été agrandis depuis les photos. À suivre!

  3. Élise dit :

    OMG, Helene! Je n’ai jamais rien vu de tel! Faudra que je montre ça à mon père et mon frère quand ils viendront ici. Je n’en reviens pas!!!

  4. Élise dit :

    Seuls les mélèzes les intéressent?

    • vieuxbandit dit :

      Jusqu’à maintenant oui. Seuls nos mélèzes ont des phéoles de machin à leur base aussi. Nos épinettes ont des branches jusqu’à la base, mais le grand pin est accessible.

  5. vieuxbandit dit :

    Le pic est revenu en cette fin d’hiver. Il picosse les mêmes mélèzes…

  6. Ping :Potager 6.0, conception | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *