Gelée d’ail rôti

Voici une gelée à l’ail tirée tout droit du classique livre de Bernardin sur les conserves. J’ai eu une période de frénésie gélique cet été, ça faisait un peu peur à voir. Quand même, trois têtes qui donnent neuf petits pots, c’est impressionnant! Et l’odeur de l’ail rôti partout dans la maison… miam!

Pour environ 9 pots de 125 ml:

Préchauffer le four à 425 degrés F.

  • 3 têtes d’ail moyennes
  • 15 ml d’huile d’olive
  • 15 ml de vinaigre balsamique
  • 250 ml de vin blanc sec
  • 150 ml d’eau
  • 125 ml de vinaigre balsamique blanc
  • 5 ml de poivre en grains, écrasés
  • 45 ml de jus de citron
  • 750 ml de sucre
  • 2 paquets de pectine liquide (de 85 ml environ)

Couper le dessus des têtes d’ail pour exposer les gousses. Placer chaque tête sur un carré de papier d’aluminium (le tout sur une plaque) et verser 5 ml d’huile et 5 ml de vinaigre sur chacune avant de refermer le papier d’alluminium sur chacune sans serrer. Rôtir au four environ 45 à 60 minutes jusqu’à ce que l’ail soit doré et mou. Laisser refroidir (non, vraiment, laisser refroidir!). Ensuite, séparer les gousses et les pincer pour extraire l’ail rôti. Vous obtenez un morceau de robot en prime si vous avez auparavant pensé à vous priver de la présence d’un ado renifleur dans vos environs immédiats, car ainsi personne ne vous dira que votre ail lui rappelle des boutons pétés.

Dans une casserole en inox de format moyen, mélanger l’ail, le vin, l’eau, le vinaigre balsamique blanc et le poivre. Porter à ébullititon à feu moyen. Réduire le feu et laisser mijoter 5 minutes. Couvrir, retirer du feu et laisser infuser 15 minutes.

Verser le mélange dans un sac à gelée humide ou du coton à fromage humide, au-dessus d’un bol. Laisser égoutter sans y toucher pour environ 30 minutes. Mesurer 400 ml du mélange (ajouter du vin blanc ou de l’eau au besoin). (Préparer les pots, le bain d’eau bouillante, etc.*)

Verses le mélange dans une casserole en inox profonde. Ajouter le jus de citron et le sucre. À feu vif, en brassant constamment, porter à vive ébullition. Mélanger la pectine. Faire boullir vivement pendant une bonne minute. Retirer du feu et écumer au besoin. Verser dans les pots en laissant 5 mm d’espace. Traiter à la vapeur* pour 10 minutes.

*Au besoin, allez lire et relire ces instructions sur le site de Vincent le Canneux.

 

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

8 réponses à Gelée d’ail rôti

  1. Jamais je ne serai capable de me rendre à la fin du modus operandi! Tout sera englouti à peine sorti du four! L’ail confit …. c’est une compulsion chez nous!

  2. Élise dit :

    ah! Je salive! En vends-tu? 😉 Bravo encore, j’admire sincèrement tout ce que tu réussis à faire!

  3. La Marmotte dit :

    Première année de plantation d’ail ici… mais pas la dernière.
    La récolte a été spectaculaire!

    Hmmmmmmmmmmm… Ail…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.