Garniture à dessert à l’ananas

La folie des conserves m’a reprise. Et comme il ne s’agit plus de préserver mes récoltes, je peux me laisser guider par les inspirations que je trouve dans mes bouquins, et par… les couleurs. Et justement, ce jaune de l’ananas, je le voulais dans un pot! Quand j’ai grandi, l’ananas venait d’une conserve et se consommait avec une sauce, à l’ananas bein sûr, et du jambon. J’aimais pas trop ça. Ce n’est que quand je suis partie vivre en appartement que je me suis ennuyée de ce repas que préparait ma mère (et de bien d’autres!). N’empêche, l’ananas, j’ai découvert que je l’aimais… frais! Alors même si on peut faire cette recette avec de l’ananas en conserve… bof! Vraiment, j’ai fait la recette par plaisir et pour la couleur du résultat. Mais depuis, j’imagine le résultat sur un gâteau au fromage, sur un banana split… qui est en fait une banane royale, m’enfin… Mioum!

Côté ingrédients, c’est la simplicité même (ah oui, la recette est tirée du guide Bernardin)! Cinq tasses d’ananas écrapou (ben quoi, crushed, ça se traduit par écrapou!) et quatre tasses de sucre deviendront cinq pots de 250 ml (oui à la cuisson on passe d’impérial à métrique, c’est là un des grands mystères de la vie!).

Dans un grand chaudron en inox, combiner tous les ingrédients (oui, tous: un… puis l’autre!). Porter doucement à ébullition à feu moyen en brassant constamment. Ensuite, boullir à gros bouillon en remuant fréquemment pendant 30 minutes. Retirer du feu, vérifier que le tout a pris la consistance requise (il faut que le mélange nappe un cuiller de bois), écumer au besoin et verser dans les pots en laissant un espace d’un demi-centimètre.

Pour le cannage, on suit Vincent et on traite pendant 15 minutes. C’est tout!

Pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Garniture à dessert à l’ananas

  1. Manon dit :

    J’adore, que dis-je je raffole de l’ananas frais moi aussi.

    Question pratique, pour les lunch et les desserts rapide à préparer, je les prépare en morceaux et les mets en conserve dans un sirop très léger ou le jus d’un de leur confrère!

    Ici, on utilise à tord de l’ananas en boite pour cuire avec le jambon. L’ananas devrait être utilisé frais car il contient une enzyme qui attendri les viandes. Cette enzyme est détruite par un traitement à la chaleur.

    • vieux bandit dit :

      Ha Ah! Je savais bien qu’il y avait quelque chose d’anormal avec ces ananas en conserve! 🙂

      Bonne idée, pour les lunches! Que tu me rappelles des souvenirs… dont je ne m’ennuie pas! Par contre si Coco revient vivre avec nous, il faudra y repenser, aux lunches… Aïe! Ah, mais s’il peut alors choisir entre différents petits pots de fruits, tout ira à merveille!

  2. Ping :Oranges et Triple sec | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.