Et on fait quoi avec tout ça?

Campagnarde, campagnarde! On a tout fait ce que tu as dit, les amandes glacées, les grignotimachins à Janette, le popcorn avec le caramel… mais on fait quoi avec tout ça maintenant, campagnarde?

Ah! J’attendais justement la question! Mais on fait… des cadeaux, pardi! (J’aime beaucoup le mot pardi, mais en toute franchise… je ne crois pas l’avoir déjà prononcé dans le cadre d’une conversation orale normale!) Mais oui mais oui! N’avez-vous pas, justement, comme moi, conservé de jolis plateaux en plastique avec couvercle toute l’année? (Comment, non?) Mais mais mais on y vend des noix et des raisins secs enrobés de chocolat, comment avez-vous pu résister? Ah vous les avez recyclés… Erreur! On ne recycle pas ce qui se réutilise! (Et en bonne campagnarde, on prend les grands moyens: on achète une maison assez grande pour y garder tous ces au cas!) Si vous aviez fait comme moi (hé oh, je vous entends, vous en arrière, oui vous, le finfinaud qui vous moquez de la campagnarde et l’appelez ramasseuse!), vous auriez maintenant, sans visite dans aucune boutique, de jolis contenants pour faire de jolis cadeaux qui se mangent, miam miam!

Pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à Et on fait quoi avec tout ça?

  1. L’idée est géniale, vraiment! Super beaux cadeaux! Je suis certain que tu as fait plusieurs heureux!

    Mais pardi! J’ai deux problèmes, j’ai résisté à acheter ce genre de contenants, et qui plus est, je les aurais sans aucun doute recyclés, parce que notre maison est trop petite pour me transformer en ramasseur, euh, réutilisateur!!! haha!

    Mais je retiens l’idée, c’est original et sûrement très apprécié!

    • vieux bandit dit :

      Dans ce cas précis, les récipients s’emboîtent l’un dans l’autre alors l’espace requis est minime 🙂

      C’est dur d’exprimer à quel point je suis contente d’enfin pouvoir conserver des trucs que j’aurais recyclés en ville. ENFIN, quand je cherche un petit plat, j’en ai! Reste encore à tout organiser ça, pour que ça ait moins l’air d’un « débarras » (on dit-tu ça? ici on disait « une chambre à débarras » quand j’étais petite, mais je ne sais pas si c’est une expression locale!). Mettons qu’en partant d’un appartement où le rangement était limité, la chose qu’on n’a pas, c’est des armoires et des tablettes. Mais bon, hein, tout ça devient… un autre défi! 🙂

    • vieux bandit dit :

      Je donne de plus en plus de cadeaux fongibles (excusez: on peut sortir la fille du droit mais pas les termes juridiques de la fille…), c’est-à-dire que l’on consomme et qui disparaissent. Tout le monde a déjà assez de cossins, gugusses, bébelles et autre machins qu’à défaut de trouver LE truc qu’ils n’ont pas… je les engraisse! 🙂

      Non mais ce que j’aime avec ces plateaux c’est que les gens qui les reçoivent peuvent les utiliser quand ILS reçoivent, alors c’est un peu un cadeau qui permet d’éviter soucis et confection de gâteries. Un cadeau qui permet de gagner du temps 🙂

  2. Je vais essayer du HTML pour voir.

    « On ne recycle pas ce qui se réutilise! »

    Ça il faut le hurler.

    Dans ma petite tête, il y a un monde idéal, et dans ce monde idéal on ne gaspillerait pas 100 grammes d’acier pour emballer 250 grammes de pinottes.

    Passes des belles Fêtes vieux bandit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.