Eh toi, le jeune…

Si je me fie aux communications que je reçois ces derniers temps, on a décidé que les Milléniaux ne s’offusquent pas d’être tutoyés (et que le reste de la population doit s’adapter à ce genre de familiarité). (Je dois dire que dans ma région, le tutoiement est généralisé, et après presque dix ans, ça me dérange encore — moins qu’au début, mais quand même…! J’ai aussi remarqué que le parcours scolaire du Jeune Homme ici n’a pas mis l’accent sur la deuxième personne du pluriel, et qu’il ne manie pas agilement le vouvoiement, ce que je trouve plutôt désespérant.)

Eh toi, viens suivre un cours à notre super université. Tu cherches un emploi? Tu auras les responsabilités suivantes… Tu as besoin d’assurances? Place ton argent chez nous!

Je constate. Et je peux VOUS affirmer qu’une entreprise qui me parle comme ça ne recevra pas plus de repect qu’elle m’en témoigne.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.