Écureuil roux

De mai à février, je n’ai vu aucun écureuil ici. Ça fait changement de la ville, où les écureuils gris étaient de loin les représentants fauniques (mammifères) les plus présents! Eh bien depuis le début mars, nous avons un nouveau copain. C’est un écureuil roux (Tamiasciurus hudsonicus, red squirrel)! Vous vous inquiétez pour mes bulbes? Moi aussi! Surtout que je n’en ai planté aucun et me croyait à l’abri des soucis bulbiques. Que nenni! Ma mère a planté des tulipes, qu’elle me dit! (Elle a dû me le dire sur le coup aussi, mais…) On verra bien (pour le moment tout semble bien aller: les tiges commencent à se dresser).

Mammifères du Québec me dit que mon petit copain, bien plus petit que son cousin gris*, se creuse des terriers dans la neige en hiver. Eh ben ici il doit s’amuser! (Non mais vous y pensez un peu? Cet hiver, j’pense ben que j’vas me creuser une autre chambre d’amis, moi làlà…) Si je ne l’ai pas vu avant la fin de l’hiver, c’est peut-être que le sol très compact de mon terrain ne lui convient pas pour ses cachettes/réserves d’aliments à l’automne… Le même livre me dit qu’il est actif toute l’année. J’en suis donc à remettre en question l’épisode de Passe-Partout qui parlait d’hibernation, mais bon…

Ici, mon copain roux intéresse beaucoup Zia de l’autre côté de la fenêtre, mais sur la neige qui recouvre la rocaille, il fait bon ménage avec les geais bleus et les mésanges qui nous visitent depuis l’automne, et même avec les autres nouveaux arrivants, un couple de corneilles et un couple de tourterelles! C’est pour le mieux: il reste beaucoup de graines à manger, puisque j’ai dû en rajouter à chaque centimètre de neige tombée. Ça risque de devenir un problème dans ma rocaille, mais bon: j’ai tant de plaisir à observer mes petits visiteurs!

*Gris… ou noir. Mais moi au Québec je n’en ai jamais vus, des noirs. Quand j’en ai vu à London (Ontario) la première fois, j’ai eu peur. Ben oui, peur! Dans le Seigneur des anneaux, quand ça va vraiment, mais vraiment mal, on dit que des créatures de Mirkwood s’échappent (en fait c’est Gollum, mais bon)… et on sait (n’est-ce pas) que dans la forêt de Mirkwood, justement, il y a des écureuils… noirs! (Donc méchants, vous me suivez?)

Photos additionnelles:

Ici et .

Pour marque-pages : Permaliens.

17 réponses à Écureuil roux

  1. anne dit :

    en Outaouais, y’a presque juste des écureuils noirs. c’est une des premières choses qui m’a frappée en arrivant ici!

  2. Manon dit :

    Moi j’ai des écureuils noirs, des roux et des gris et aussi des petits suisses…

    Full diversité écureuils!!!

    J’avoue les noirs m’ont impressionné la première fois que je les ai vu.

    Et en hiver, on voit plus souvent les écureuils après un bon vent qui a fait tomber toutes sortes de trucs (nourriture) sur le beau couvert de neige. Généralement se sont de belles journées ensoleillées!

  3. Manon dit :

    Ah oui pis moi chus pas ben proche d’Ottawa 😉

    Chus plus proche de che vous!

    • vieux bandit dit :

      Wow, le multiculturalisme écureuillien!

      Mon petit coco roux nous vient tous les jours. Au début de la semaine il a fait l’inventaire des écalles d’arachides au sol: vide, vide, vide, ah, enfin!, vide, vide, maudits geais bleus, vide, ah, une autre!

  4. Manon dit :

    Heu c’est pas parce que toutes les cultures écureuilliennes sont présentes chez moi qu’ils s’entendent pour autant 😉

    Généralement, ils veulent rien savoir des autres gangs (pis y’on déjà de la difficulté avec ceux de leur propre gang!)

    Alors on les voit à tour de rôle.

    • vieux bandit dit :

      Ah, des dissentions philosophiques, je vois… 😉

      Je les trouve tellement drôles quand ils me chicanent! Je ne fais que passer avec le chien, et là dans l’arbre, j’entend des cris de « heille c’est chez nous icitte! allez-vous en d’icictte tu-suite! » 🙂

  5. Jiji dit :

    L’automne dernier, je m’inquiétais pour les bulbes que j’avais plantés, car il y avait plein de trous dans ma plate-bande… MAIS, en fin de compte, les bulbes ont poussé! Je présume que les trous, c’était des noix que l’écureuil avait enfouies…

  6. Manon dit :

    Moi j’allais te dire de planter autre chose que les tulipes, mais j’ai cliqué sur ton lien vers les solutions de Larry.

    J’ai vu poindre mes narcisses cet après-midi… aucun problème écureuil-narcisse. Ça fait 5 ans que mes narcisses reviennent à chaque printemps.

  7. Éric dit :

    Ici nous avons des écureuils accommodants, les noirs semblent bien vivre avec les gris.

    Les noirs sont nouveaux depuis 4-5 ans je dirais. Ça doit être en partie une question du changement de climat.

    Par contre, les roux ne sont pas encore là, où à tout le moins, je ne les ai pas encore vu.

    Si j’ai le temps, je vais peut-être me faire un petit billet avec la diversité faunique qu’offre ma petite cours. Mais je vais devoir jouer aux enquêtes Joe Bidon parce que je ne connais pas encore tous les oiseaux.

    • vieux bandit dit :

      Ah mais c’est ça le plaisir! Et puis c’est plus facile d’apprendre à reconnaître ceux qui nous visitent, hein: ils sont chez nous!

      À quand des écureuils mutants, tigrés noir et gris? (Ça serait mignon…)

  8. Ping :Écureuil… noir! | Les campagnonades

  9. Ping :Visiteur nocturne | Les campagnonades

  10. Ping :Écurieuille (dites-le vite 3 fois!) - Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.