Défi de janvier: marmelade


Pour le défi de janvier, j’ai fait une marmelade. Or, la marmelade me laisse plutôt indifférente — et je le dis comme ça pour rester polie. J’associe le mot à un autre: scone. Or, les scones, moi… je ne comprends pas ça. Juste évoquer le mot remplit ma bouche d’un goût de poussière fade. Bref il m’a fallu un défi pour passer outre mon non-amour de la marmelade. Je me suis dit qu’il fallait que j’utilise mon agrume favori. Les oranges, j’aime, mais sans frénésie (le jus d’orange, bof, ça disparaîtrait de l’univers que je ne verserais pas une larme). Le citron et la lime, j’adore, mais pas trop sous forme sucrée (la crème d’agrume, je n’aime pas ça, c’est simple! [mais j’adore en faire, c’est bizarre mais c’est comme ça!] La tarte aux agrumes, c’est encore moins un concept qui me plaît). Ah! Mais en janvier, il reste encore des clémentines à l’épicerie! Et la clémentine, j’en raffole!

Deux mots sur les agrumes. Le jardinier paresseux nous a avertis: les agrumes sont en danger… et leur prix va augmenter. Ensuite, pour une marmelade, comme on utilise la pelure, l’idéal serait de trouver des agrumes bio, qui n’ont pas été aspergés de pesticides et de fongicides. Peut-être que vous habitez dans un grand centre urbain où on trouve plein de belles boutiques d’aliments naturels, vous, mais moi, ici, autour et au-delà, je n’ai jamais vu ça, des agrumes bios. On trouve en ligne des productrices de fameux citrons Meyer (que je n’ai jamais vus dans le commerce, mais dont tout le monde parle comme étant sublimes); j’aurais essayé ces citrons-là… mais à 35$ pour 2 kg, j’ai décidé de laisser tomber. J’ai décidé, advienne que pourra, de simplement laver mes fruits. J’apprends trop tard que j’aurais dû les laver au vinaigre. Comme je ne suis pas fanatique de marmelade (ni personne ici) et que je faisais une marmelade avec pesticides potentiellement compris, j’étais bien contente que Marisa McClellan propose une recette pour seulement quelques pots. Et je l’ai à peu près suivie. Je n’ai eu que trois pots de 250 ml et quelques cuillerées: parfait!
Alors… j’ai décidé de tenter une marmelade traditionnelle, comprenant tout le fruit, parce que la pelure de clémentine s’enlève tellement facilement que l’idée de la zester et de retirer la peau blanche me semblait trop fastidieuse. Aussi? Une marmelade c’est une gelée d’agrumes dans laquelle les morceaux de pelure sont en suspension. Or la pectine se trouve beaucoup dans cette peau blanche (pith) et dans les pépins… sauf que mes clémentines n’avaient pas de pépins. J’ai depuis appris que je peux conserver au congélateur des pépins de citron pour en faire un petit sac à mettre dans ma gelée et à retirer avant la mise en pots. Alors, pour cette marmelade traditionnelle, j’ai voulu respecter le ratio de 1:1:1, par poids de fruits (pesés crus), d’eau de cuisson et de sucre. Pour une petite recette, ça veut dire 1 lb de clémenntines (7), 2 tasses d’eau de cuisson et 2 tasses de sucre, environ.
D’abord on couvre les agrumes d’eau dans une casserole et on fait bouillir jusqu’à ce que les agrumes s’écrasent, soit ici autour de 30 minutes pour mes clémentines. Puis on laisse refroidir, et on garde le liquide de cuisson (ou en tout cas ce qu’il en faut, soit 2 tasses pour ma mini-recette).
Quand elles ont refroidi, on vide les clémentine de leur pulpe en vérifiant qu’on ne laisse pas de pépin. Ça nous laisse avec des pelures, à couper en quatre puis en lanières. Bon, j’aurais pu hacher le tout plus menu. C’est au goût… ou comme moi, selon votre paresse. Je pense que j’aurais préféré une texture plus fine, mais j’ai fait ce que je pouvais.
(La prochaine fois, apprendre à mieux me servir d’un couteau, avoir un meilleur couteau, demander à mon Homme de le faire OU faire la même chose sans enfants dans les pattes…)
La pulpe, le jus de cuisson, le sucre et les pelures hachées s’en vont dans un chaudron (idéalement large plutôt que haut, question d’évaporation), à feu vif, pour réduire de moitié environ et atteindre 220 degrés F. Bon. Moi j’avais peur que la chose ne prenne pas, et en plus je ne comprends pas totalement mon thermomètre instantané, alors quand j’ai fini par y plonger le bon vieux thermomètre à bonbon, j’étais à 225F. Je me suis dit que ça figerait donc (ce qu’on saurait 2 ou 3 jours plus tard).
Il est maintenant temps de mettre le tout en conserve. Évidemment votre marmite est déjà pleine d’eau bouillante et vos pots vides y sont, vos couvercles sont prêts, à côté des ustensiles. Allons-y en laissant 1/2 pouce d’espace, et on traite dans l’eau bouillante pendant 10 minutes. Ensuite on laisse reposer quelques minutes et on sort les pots biens verticaux pour les déposer sur un linge dans un endroit sans courant d’air et on laisse refroidir.
Voilà ce que j’ai obtenu comme résultat…
La saveur? Un peu décevante, parce que tirant plus sur le jus d’orange que sur la clémentine. Aurais-je dû ajouter quelque chose pour relever la saveur? Mélanger d’autres agrumes? Ou peut-être est-ce plutôt une question d’avec quoi la manger? Oh vous (Lyne!), amateurs de marmelade… vous mangez ça sur quoi, avec quoi? J’ai pensé à des crêpes… mais encore? Donnez-moi vos conseils: j’aimerais aimer ma marmelade!
(Pour le look, ah ben là je suis fichtrement satisfaite, quand même! C’est joli!)

Print Friendly, PDF & Email

Taggé , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

35 réponses à Défi de janvier: marmelade

  1. pour la saveur, Ricardo avait dans le temps une recette clémentire et canneberge qui tait divine. Sinon, pour la manger, je dis, comme avec toute confiture maison que je trouve trop sucrée, tartiné par dessus du fromage à la crème nature sur une toast ou un bagel. Miam!

    • Campagnarde dit :

      Hmmm si ce sont mes bagels maison… peut-être, oui! Oh… là devine ce que j’ai envie de faire…!

      (Problème de base: je mange très peu de tout ce qui ressemble à de la confiture! Mais maudit que j’aime en faire!)

      • Chantal dit :

        Moi aussi, même problème. La seule comfiture que j,aime vraiment manger, presque tous les jours, c’est de la double fruit légère, idéalement aux framboises ( vas-y, juge moi). Mais je me fais avoir chaque année, j’adore la cuisiner!

        • Campagnarde dit :

          Hahahaha ado, c’était la double fruit fraises! Ici tout le monde mange ma classique aux fraises, meilleure (oui oui) que la double fruit, mais pas trop trop toutes les autres que je fais. Mais je peux faire les carrés à la confiture, par contre, avec n’importe quelle saveur! D’ailleurs c’est le truc, hein: si ça se mange pas, ça devient un ingrédient pour autre chose qui se mangera. Tiens la marmelade avec ça, c’est une idée!

          http://www.campagnonades.com/carres-a-la-confiture/

          • Bruno dit :

            Autre suggestion, Helene : le gâteau au chocolat fourré, ou bien glacé, à la marmelade d’oranges/clémentines, ou encore mieux, fourré ET glacé à la marmelade (double effet). On peut aussi incorporer la marmelade directement à la préparation d’un moelleux au chocolat, comme ici : http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/03/gateau-fondant-chocolat-marmelade-orange.html

            Sinon, as-tu essayé les muffins avec un coeur de marmelade ? Facile et original ! Tes carrés ont l’air délicieux… J’adore l’association sablé et confiture.

            Pour le poisson à la marmelade, j’ai des réserves par contre…

            • Campagnarde dit :

              Bruno, trois commentaires de toi sont allés dans mes indésirables, j’ignore pourquoi! Je viens de voir ça et de régler le problème.

              Là tu touches à quelque chose! Un gâteau qui goûterait l’orange, auquel je mettrais un glaçage au fromage à la crème, ça commence à m’intéresser! (Justement au moment où j’ai plus du tout envie de sucré, veux-tu bien me dire comment tu t’y es pris, vilain!?)

              • Bruno dit :

                Ah, ah, ah, je me demandais où mes commentaires au sujet du gâteau au chocolat avaient abouti ! Je commençais à me dire, c’est un coup de la modératrice (?) qui ne veut plus entendre parler de sucré et qui ne veut plus en manger… Mais, bon, je suis persévérant ! Et il faut bien utiliser cette marmelade. Pour le glaçage, pas besoin de fromage, tu peux remplacer par du yaourt (http://je-mijote.asteur.info/index.php?title=cake_au_yaourt_et_glacage_a_la_marmelade&more=1&c=1&tb=1&pb=1) ou un mélange marmelade (1/2 pot)/sucre à glacer (pas trop)/un peu de jus de citron, le tout chauffé 2 à 3 minutes !

                • Campagnarde dit :

                  Haha, c’est automatisé, en fait: quand tu mets plusieurs URL le système pense que tu spammes.

                  Tu vois si tu enlèves le glaçage au fromage… j’ai beaucoup moins envie de gâteau! (C’est bon pour ma ligne, ça!)

  2. Geneviève dit :

    Moi, j’adore la marmelade! Mais je n’en ai jamais fait (j’ai toujours eu peur, va savoir pourquoi). Le summum selon moi, c’est en tartinade sur un bon pain très croûté avec des tranches de fromage de type suisse. Miam!

    Je me suis demandé : parce que le blanc n’a pas été enlevé, est-ce qu’elle est amère?

    • Campagnarde dit :

      Deux votes pour un jumelage avec du fromage: vous allez m’avoir à la longue! 🙂

      Pas si amère que ça. Pas aussi amère (je pense!) qu’une marmelade d’orange faite de la même manière (une clémentine, ça a la peau fine!). Je devrais essayer une version avec d’autres agrumes, juste avec du zeste… (au lieu de la pelure complète avec la peau blanche).

      En tout cas, pour qui aime, faut pas se priver: c’est assez facile à faire (à preuve, mon billet parle plus de mes tergiversations que de la recette et de sa réalisation, hahahaha)! Si j’aimais vraiment la marmelade, je chercherais férocement des agrumes bios (Avril a des oranges bios, en tout cas, mais j’ai pas d’Avril proche de chez moi).

  3. manon dit :

    Glacer des cubes de porc que tu viens de faire cuire pour ton sauté du souper 😉

    • Bruno dit :

      En effet, porc + marmelade d’orange = un très bon mariage !

      https://radisrose.fr/cote-porc-marmelade-orange-moutarde-romarin/

      • Campagnarde dit :

        Je note, je note… mais je ne fais plus trop de porc souvent! J’ai plus fait de rôti depuis des années (depuis que le prix a tant augmenté) et même le reste, c’est rare (un jambon parfois, mais même ça — j’ai le congélo plein de bouillon de jambon, là, ça suffit!). En plus mon grand tripe pas trop, ayant… eh oui, travaillé dans une usine de porc un été.

        Ça vaudra un essai, certain. Mais là je commence à me demander à quel point j’aime les agrumes, au fond… À part les clémentines, j’aime beaucoup le citron et la lime, mais sans sucre.

        Pensez-vous qu’y aurait moyen de marier poisson et marmelade?

    • Campagnarde dit :

      Un bon mot, sauté. Ça va me trotter dans la tête, parce que c’est ben rare que je puisse qualifier mon souper de « sauté »… donc y a quelque chose à explorer là.

      • manon dit :

        ha ben moi les sautés ont toujours fait parti de mon arsenal de repas fétiches. Ben plus que les mijotés ou les rôtis!

        J’ai beau sembler traditionnel sur ben des points, les sautés c’est pourtant ma réalité à moi et mon bonheur depuis lurette!

        • Campagnarde dit :

          Je fais toutes sortes de choses; rôtis rares, mijotés aussi (mais j’en fais), sautés très rares. Et ce qui est traditionnel, bien souvent… je ne sais pas ce que c’est. Je ne sais pas, moi, ce que mangent les gens! 🙂

  4. Lyne Lavoie dit :

    Je mange ma marmelade de pêches et oranges avec du beurre d’amandes sur une toast au pain de blé entier au levain.Et aussi avec du fromage à la crème.L’ajout de la pêche vient couper le goût amer de l’orange.Je ne suis plus de recette, étant donné que je congèle mes confitures, je peux me permettre de mettre moins de sucre.J’y vais au goût.Zut de flûte!Plus j’en parle et plus je regrette de ne pas avoir congelé de pêches l’été dernier!

  5. Bruno dit :

    Une autre suggestion, Helene : le gâteau au chocolat fourré à la marmelade d’oranges/clémentines ou encore, glacé à la marmelade d’oranges/clémentines, ou encore mieux, fourré ET glacé à la marmelade ! C’est un délice…

    On peut aussi incorporer la marmelade directement dans la préparation du gâteau au chocolat comme ici : http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/03/gateau-fondant-chocolat-marmelade-orange.html

  6. Lyne Lavoie dit :

    Étant diabétique je ne peux plus manger de confitures standards.Mais pas question de m’en passer.Le congélateur est devenu mon ami depuis ce temps.Seul inconvénient,la place que ça prend!

    • Campagnarde dit :

      C’est nono, là, mais mon congélateur je l’aime tellement! Ne serait-ce que pour ne plus m’entendre dire « si seulement j’avais un gros congélateur », hahaha! C’est super ce que ça permet comme économies et compromis. Et tu me fais réaliser que pour certaines confitures… j’en mangerais peut-être bien si je les faisais comme toi. Mettons aux cerises de terre, ça a pas besoin de tant de sucre que ce qu’il faut pour canner en toute sécurité pour être bon au goût: une espèce de purée de cerises de terre à peine sucrée… y a vraiment des chances que j’en veuille, bien plus que de la sucrée dans mes pots!

  7. Lyne Lavoie dit :

    Et voilà!Quand on se met à manger des confitures moins sucrées on n’est plus capable d’en mamger des conventionnelles!Pis là j’ai décidé d’arrêter de regretter de ne pas avoir congelé des pêches.Je vais refaire une recette de marmelade d’oranges et canneberges à la place.C’est bien différent au goût mais excellent tout de même!Au mien de goût hein!

  8. Lyne Lavoie dit :

    Marmelade oranges et canneberges en cours de cuisson.Ça sent bon dans toute la maison!

  9. Lyne Lavoie dit :

    Ah que je vais me régaler demain matin!Elle est délicieuse!Juste assez sucrée mais en ayant le goût acidulé des canneberges.Et la couleur est magnifique!

  10. Josianne dit :

    Chez nous, marmelade oranges et courges à l’érable un délice sur des croissants ou de la crème glacée à la vanille!

    • Campagnarde dit :

      Ooooh, la courge, ça m’intrigue! Quel type de courge? Une recette de conserve ou à congeler?

      Les croissants ici, ça disparaît vraiment vite, et uniquement dans le ventre des enfants. Y a pas de boulangerie digne de ce nom à proximité, juste les croissants de l’épicerie… et je ne veux même pas leur donner ce nom-là tant je ne les aime pas. Mais je rêve de VRAIS bons croissants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *