Dans mes paniers des fêtes, troisième partie

Dans mes paniers de Noël (de Noël, mais donnés un peu n’importe quand autour des fêtes), il y avait entre autres… des fines herbes de mon jardin, maintenant déshydratées!

J’ai commencé avec de la sauge, du romarin et du thym. Je ne pouvais pas m’empêcher d’appeler ça mon spécial Scarborough Fair, apportez votre propre persil. (Ah que voulez-vous, j’apprends tout doucement à lire les portées posées devant mon piano!). Il me semblait pourtant avoir dûment fait mes récoltes en fin de grossesse… et même après… qu’en avais-je fait? Entre les mille trucs dont je me souviens habituellement, les dix mille nouveaux relatifs au bébé, le sommeil interrompu devenu normal et les hormones en folie… y a eu des oublis.

Non vraiment, ça a l’air niaiseux à dire mais… j’avais comme… perdu des choses dans les tiroirs des meubles de ma salle à manger (j’adore les tiroirs parce qu’ils cachent leur contenu, mais là justement….)! Heureusement pour les destinataires, j’ai retrouvé avant de fermer mes paniers des fines herbes qui n’attendaient que ça. J’ai donc ajouté à mes paniers de la livèche (non seulement c’est une vivace, mais j’aime la grimace que le nom provoque à presque tous les coups: peu de gens qui n’en ont pas dans leur jardin la connaissent, la livèche! [Même chez les anglophones: j’avais dûment écrit lovage et on a cru que c’était… le nom français!]), de la menthe gingembre, de la mélisse et de la coriandre vietnamienne. Houra!

Taggé , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Dans mes paniers des fêtes, troisième partie

  1. Ana dit :

    Ohhhh ! Que la  » Poussinette  » accueille son quatrième mois d’existence en beauté ! Pendant ce temps les minets ne se font plus  » tirer le portrait  » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.