Craquelins au déshydrateur

Mon projet de bouffe de camping déshydratée se poursuit avec entrain. Je me suis lancée dans les craquelins. À plein. D’abord, c’est hyper facile. Ensuite, on met ce qu’on veut là-dedans! Graines (le lin et le chia sont idéaux parce qu’une fois dans l’eau ils deviennent visqueux et servent de liant pour le mélange), noix (trempées puis égouttées), farines, légumes, fruits, aromates, germinations, sauces: ce qu’on veut et ce qu’on a! Il suffit ensuite de laisser le mélange reposer environ une heure pour que les saveurs se mélangent et de l’étendre sur le plateau du déshydrateur. Si on place dessous du papier parchemin ou une feuille paraflexx, c’est plus long à déshydrater, mais le résultat est plus lisse, alors que si on étend directement sur le grillage, les graines essaient de passer à travers, c’est plus embêtant ensuite de décoller la chose. Avec un peu de pratique j’ai décidé de commencer chaque plateau avec sa feuille, et de supprimer la feuille des heures plus tard, au moment de retourner la plaque de craquelins. Avant de déshydrater (ou quelques heures après le début), on passe une spatule (ou un couteau en plastique) pour marquer les lignes selon lesquelles on pourra plus tard découper les craquelins (si on les veut carrés ou de forme régulière, du moins).140630 098J’ai fait mes premiers craquelins, très minces, selon ce que j’avais et mes inspirations. Je ne vous donne pas de recette vraiment, mais des idées. Mon premier essai, décliné en trois variantes que voici, contenait des graines de lin (trempées avant), des graines de sésame et de chanvre et:

  1. de l’oignon, de la tomate et de la salsa au maïs (cannée l’an passé), pulvérisés au robot.
  2. du paprika, du sel au cari (mélange maison), de la farine de sarrasin germé (sarrasin germé déshydraté puis réduit en poudre), de la farine de pois chiches et de la poudre d’ail.
  3. de la fleur d’ail, de la ciboulette à l’ail, du thym citron, de l’oignon, de la tomate, de la livèche.

Ensuite j’ai fait un mélange de farine de sarrasin germé, de flocons de tomates, de noisettes (trempées), de couch haché, de zeste de lime, de graines de chanvre, de chia noir et blanc, d’amandes tranchées, de noix de coco râpée, de sucre de canne, de poudre d’ail et de poivre. Ensuite? Chia noir, wasabi, sauce soya, herbes salées. Ce sont ceux du haut dans la photo qui suit, et ils goûtent le sushi!

140630 114Alors on a goûté à mes premiers essais. Très savoureux, très bons, très sains et… plutôt fragiles. Ah c’est joli pendant un repas, mais pour apporter en camping… on risque de se retrouver avec des miettes fort savoureuses mais très peu pratiques. Réflexion…

Ensuite je me suis lancée dans les craquelins… germés! (M’enfin, contenant beaucoup de germinations faites maison). Même que pour la première fois, j’ai lancé des germinations de graines mélangées! Et là, ma réflexion m’a menée à une conclusion: épaississons!
140630 082À un mélange de germinations (daïkon, chou frisé, brocoli, luzerne et sarrasin), j’ai ajouté des noisettes, de la noix de coco, des graines de tournesol et de lin (toujours tout trempé, et pour le lin, pas égoutté) et du pesto de fleur d’ail. Au même mélange de germinations j’ai aussi ajouté lin, graines de citrouille, oignons, carottes, noix de coco et sauce barbecue. J’ai aussi fait un mélange de germes de brocoli et daïkon avec carottes, noisettes, lin, noix de coco, sauce soya, balsamique, farine de kamut et graines de tournesol. Et? SUCCÈS!

140707 140 Voici le genre de craquelin qui va être parfait pour nos petits voyages et nos escapades de l’été. Ils sont épais (3-4 mm) et donc moins fragiles tout en étant aussi savoureux! Comme collation santé, c’est difficile à battre!
140707 138

Taggé , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

12 réponses à Craquelins au déshydrateur

  1. lyne lavoie dit :

    Tu m’épates!!!!!

    • vieux bandit dit :

      Ben… je suis pas (habituellement) très friande de craquelins. Et je cherchais quoi faire avec mes germinations. Là? Grignotine parfaite! C’est vraiment bon! (à condition d’avori de la soie dentaire pas loin…)

  2. maréchal denez dit :

    Bonjour, sur le blog des conserves maisons, j’ai commenté « bouffe d’expé ».
    Pour en avoir fais des quantités, je trouve les tiens très jolis.
    Vas-tu te lancer dans les viandes séchées?
    Bien à Toi.
    Denez

    • vieux bandit dit :

      Expé… rimentale? …dition? Ah oui. Ou de survie! 🙂

      Les viandes séchées, faudrait que j’aie d’abord des viandes pas chères. Pour le moment j’ai fait un charqui de jambon que je cache au congélo ou sinon il se ferait manger par la maisonnée!

  3. Alexe dit :

    Wow! Épatant! Beaucoup d’imagination dans tes craquelins!

    • vieux bandit dit :

      Merci, mais justement là je plafonne. Besoin de nouvelles idées… ou de nouveaux ingrédients. Cela dit après 8 plateaux de déshydrateurs en craquelins épais, j’en ai assez pour nos sorties de l’été. N’empêche que ça risque bien de devenir un classique de la maisonnée!

  4. Manon dit :

    Haha, Denez est passé par ici!

    Helene,

    Denez nous a fait des récits l’an dernier de la bouffe d’expédition qu’il a préparé pour des amis. Un délice à lire. Il m’a presque fait acheter un excalibur ou un sedona! C’est dans la liste « budget d’achat » pour l’an prochain à force de vous voir faire! Ben quoi mon petit modèle rond (et pas pratique avec son trou au milieu) sans thermostat réglable commence à me sembler désuet.

    • vieux bandit dit :

      Il m’a fallu cinq ans pour l’utiliser vraiment-vraiment-vraiment, mais là il y a quelque chose qui déshydrate presque en permanence! Intense! Au point où le cannage prend la deuxième place pour le moment (pas besoin de confitures cette année, du tout du tout, mais faudra que je fasse plein de gelée de menthe, parce que ma menthe est FOLLE! 🙂

      Dernier craquelin: graines et noix, curcuma et cari, le tout passé au mélangeur. C’est plus lisse, mais pas mal plus long à déshydrater! Je sens que mes paniers des fêtes seront salés plus que sucrés cette année!

  5. elise dit :

    Tu m’impressionnes! Je sais, je me répète. Que de travail il y a derrière tout ça!

  6. elise dit :

    Tu m’impressionnes! Que de travail il y a derrière ces photos!

    • vieux bandit dit :

      Ben… Je fais ça entre deux autres affaires, c’est pas si prenant, et ça déshydrate relativement longtemps. Ça ajoute plein de bonnes choses dans nos ventres quand je laisse traîner une boîte ouverte: je sais évidemment pour les oméga-3 du lin et du chanvre, mais le chia, c’est plein de calcium et de fer. Et les germinations sont pleines de bonnes choses aussi, même si je sais pas tout pas coeur! 😉

  7. Ping :… et fibres de jus - Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.