Courrier pas si ordinaire

À Montréal ces dernières années, je me trouvais choyée, car mon facteur passait très tôt, dès 9 heures. Il faut vous dire que je suis une grande utilisatrice de Postes Canada: j’adore les magazines, mes clients me paient généralement par chèques et je déteste magasiner dans un magasin hors ligne. Je reçois donc du courrier tous les jours ou presque, et généralement avec grande joie (même les factures ne me dérangent plus depuis que je peux toutes facilement les payer (retourner à une vie étudiante? Jamais!)).

Quand j’étais petite, aucun facteur ne se rendait à notre bout de rang. Pas grave: il y avait au village un très mignon bureau de poste (je me souviens très bien de l’odeur là-dedans), où le casier postal 35 nous était réservé. Le bureau de poste est plus tard devenu une crèmerie, et il a depuis été démoli. Avant mon retour, j’ai consulté. mes fidèles alliés de Postes Canada, cherchant le bureau de poste le plus proche selon mon code postal. Nous n’avons pas trouvé de résultats. Pardon? J’aurais pourtant cru que Postes Canada… connaissait mon code postal! Enfin, peu importe, je sais maintenant, ne lui en déplaise, que le bureau de poste se trouve dans le village voisin.

Accident de déneigement ou acte volontaire d’un propriétaire non résident, nous ne le saurons jamais, mais à notre arrivée, le poteau pour la boîte à lettres de l’autre côté de la rue était tout nu. Acheter une boîte à lettres ordinaire, comme tout le monde en a, très peu pour moi! J’ai fait appel au compagnon de ma mère, qui a recyclé des bouts de bois différents, et à ma mère, qui a peint la chose et y a ajouté notre adresse (autrement invisible de la route). N’est-ce-pas qu’elle est magnifique, ma boîte à lettres unique?

Eh bien il y a encore mieux! Il s’avère que nous avons maintenant une factrice extraordinaire, fantastique, merveilleuse! Quand j’ai un colis, au lieu de le laisser au bureau de poste (où j’aurais peine à aller le chercher, l’Homme partant quatre jours par semaine durant les heures d’ouverture avec la voiture), elle me l’apporte! Elle dirige sa voiture dans notre entrée, s’approche de la maison et klaxonne, puis m’attend! Elle est toujours de bonne humeur (et moi, donc!), et quand j’y pense, elle a un super emploi, se promenant seule dans sa voiture, sa musique à tue-tête, rendant un service qui est réellement utile et requis par ici. Je suis choyée, j’en suis consciente, et chaque fois je lui exprime ma reconnaissance. Maintenant… il me faudra découvrir ce qu’elle aime, que ce soit des paniers de légumes frais, un espresso sur sa route ou autre chose!

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Courrier pas si ordinaire

  1. Mijo dit :

    Alors as-tu trouvé comment lui exprimer toute ta gratitude ?

    ça se perd des facteurs si serviables non pas parce qu’ils sont devenus grincheux mais parce que leurs instances supérieures ne les autorisent plus à être serviables et à prendre le temps auprès des « usagers » de la poste.

    C’est fort dommage. C’est si important un facteur quand on vit dans un coin retiré.

    • vieux bandit dit :

      Pour le moment elle a mes plus beaux sourires, mes meilleurs souhaits, etc. À nowel, elle risque de recevoir un grrros panier!

      Bien d’accord sur l’importance des gentils facteurs! Ici tout est si petit que son patron risque bien de ne pas savoir et de ne pas la voir souvent: profitons-en! (Mais qu’est-ce qu’elle s’accumule comme bon karma, cette dame-là!)

  2. Mijo dit :

    Des beaux sourires, c’est déjà énorme 😉

  3. Ping :Tergiversations | Les campagnonades

  4. Ping :Il souffle et souffle, mais c’est pas le grand méchant loup! | Les campagnonades

  5. Ping :Boîte aux lettres, version 2.0 | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.