Chenille arpenteuse

C’était en août dernier. Je m’en souviens, parce que c’était à WideWood, donc à Saint-George-de-Champlain/Shawinigan (et c’était le lendemain de la nuit diluvienne… pendant laquelle j’ai pris des photos, sans flash, d’un ciel… blanc éclair!). J’ai vu, sur mon sac de voyage, à l’ombre de notre abri de camping, un petit bâton, un bout de brindille. Qui s’est mis à se déplacer… assez rapidement (pour une brindille)!

Je n’ai pas eu à chercher longtemps pour apprendre au moins que c’est une chenille arpenteuse (inch worm, measuring worm), que le Dictionnaire des termes d’entomologie (Eugène Séguy 1967) définit comme suit:

Chenille de Géométride (ou autre Lépidoptère) chez laquelle certaines fausses pattes médianes, font défaut, et qui marche en rapprochant la partie postérieure du corps du thorax, formant ainsi une boucle avec les segments intermédiaires; elle répète ce mouvement comme si elle mesurait le terrain qu’elle parcourt.

140804 186Le Grand dictionnaire terminologique précise toutefois que Plusieurs espèces sont de dangereuses défoliatrices des arbres, par exemple en Amérique du Nord l’arpenteuse d’automne (Alsophila prometaria), l’arpenteuse du printemps (Paleacrita vernata), etc.

Ça m’a motivée à chercher l’espèce précise de la chose. Sauf que mon guide d’identification des insectes, comme ce que j’ai trouvé en ligne, ne montre que le papillon qui en résulte, et pas la chenille. On la décrit, avec ses pattes et sa démarche, mais on ne la montre pas souvent, et celle que je vois ne sont pas identiques à la mienne.
140804 191Quelqu’un a des idées, une source, une identification?
140804 196

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.