C’est pas une hirondelle qui fait le printemps

Le printemps s’en vient, gnagnagna, oui je sais ça vous réjouit mais moi… moins. Tant de choses à caser dans trop peu d’heures (avancées, en plus!)! Ici le printemps, c’est ouvrir la porte et dire Tiens, quelqu’un fait bouillir son eau d’érable! (Ah oui hein, on ne fait pas bouillir la SÈVE, pour vous autres urbains! Quand c’est de la sève qui coule, le temps des sucres est fini!), mais cette année la seule cabane que je considère comme digne de ce nom est en jachère (et moi en deuil un peu, hein…) et on achètera du sirop cher comme tout le monde à moins qu’on nous en offre (en échange de reconnaissance éternelle… je dis ça de même!). On a lancé comme ça à certains qu’on était prêts à aider, mais en vain (personne ne nous croit: on est juste des étranges, encore… et pourtant y a plusieurs cabanes inactives tout autour, et moi je rêve d’une cabane un jour et c’est tellement le genre d’affaire qui m’arrivera pas dans cette vie-ci… m’enfin.) Mais le printemps, c’est pas arrêter le chauffage. Oubliez ça: on fait des attisées même en été pour chasser l’humidité! C’est pas non plus la fonte de la neige. Pas vraiment en tout cas, et pas au même rythme que chez vous, probablement, car ici le micro-climat (qui justifie à mes yeux la petite station météo) fait qu’on garde notre neige plus longtemps que TOUS les villages autour de TOUS les côtés. Ici sur le terrain il est reste partout un bon 60 cm en moyenne (et ça c’est après la pluie et le brouillard d’hier). C’est pas non plus ouvrir les fenêtres qui signale le printemps: ça tuerait des centaines de coccinelles qui ont réussi à passer l’hiver au chaud!

Non, ce qui dit le printemps arrive, c’est… le changement des draps de flanelle pour les draps de coton, voyons! (Et changer un lit avec une bambine qui approche d’un an et demi… c’est le faire à deux. C’est plus long, mais combien plus rigolo!)

Taggé , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

7 réponses à C’est pas une hirondelle qui fait le printemps