C’est pas du pessimisme; c’est du *réveillons-nousillisme*

Je me souviens, il y a quelques années, de ciels jaunâtres, orangés, et d’air âcre ici pendant des semaines. Ça venait… des incendies de forêt dans l’Ouest canadien; de l’autre bout du continent.

Maintenant on dit que «[d]es fumées des gigantesques incendies qui ravagent l’Australie ont atteint le Chili et l’Argentine» (12 00 km). Ces feux qui sont la conséquence d’un réchauffement de… UN degré. Dans un pays où le gouvernement et le contrôle médiatique princial sont climatosceptiques, comme on dit. Il faudrait, d’ailleurs, arrêter de le dire; si on appelle un chat un chat (en fait, les miens ont des noms…), un climatosceptique, c’est… quoi? Un fanatique de l’aveuglement volontaire environnemental? Avec l’acronyme FAVE. Ça tombe bien: ça rime avec cave.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.