C’est fini!

Le matin du 25 septembre, l’Homme, qui pourtant ne s’est pas trop frotté au potager de l’été, m’annonce qu’attention, campagnarde, risque de gel au sol ce soir! C’était le premier risque. Avant, on n’avait eu qu’un avertissement, qui s’était révélé une crainte sans fondement. Mais là, 25 septembre… Ouille, que je me suis dit, c’est aujourd’hui ou jamais. Et, chance de débutante, je ne me suis pas trompée! (Le lendemain, tout était blanc! Et quelques heures plus tard, tout le frimas s’évaporait et devenait brouillard.) Sauf que… ces temps-ci, je suis épuisée. Alors ce jour-là, j’ai… siesté. Résultat? Quand je me suis mise au potager pour tout arracher et récolter, la nuit menaçait de tomber. Et la nuit n’est pas manipulatrice: quand elle menace, elle exécute. J’ai dû laisser au sol bien des tomates cerises car je ne les voyais plus (et les tuteurs et les restes de plantes à composter, en tas un peu partout…). D’autant plus que tandis que l’obscurité s’approchait, j’entendais huer les coyotes tout autour. Oui bon, ça fait dramatique, non? Un peu plus que la réalité. N’allez pas vous imaginer des dizaines de paires d’yeux dorés luisant à l’orée des bois! Mais tout de même, je les entendais, sans les voir, et j’avais bien hâte de rentrer mon fardeau à la maison.

Et quel fardeau! Tant de tomates qui n’ont pas eu le temps d’arriver à maturité! De toutes les variétés. Pour les tomates cerises, j’ai dû récolter la même quantité mûre depuis plusieurs semaines, mais pour mes grosses, ouille. Je me suis donc donné tout ce mal pour produire une récolte énorme de tomates vertes? Eh oui. Mais j’apprends! L’an prochain, moins proches, les plants, et plus élagués. J’ai eu peur de ne pas avoir eu le temps d’avoir des tomatilles, mais de ce côté je me suis trompée: plus de deux kilos j’ai récoltés! De nombreux oignons rouges aussi. Miam!

Au fait, combien de temps a duré ma saison potagère 2009? Très précisément quatre mois. Dernier gel le 25 mai, premier le 25 septembre. Là aussi, j’apprends. J’apprends toute l’importance de préparer mes semis à l’avance et à l’abri! Pour le potager, prise deux, complètement revu et amélioré… vous reviendrez!

090928 287

Pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à C’est fini!

  1. Ping :Tomates vertes en conserve | Les campagnonades

  2. Ping :Salsa verde | Les campagnonades

  3. Tarzile dit :

    On voit bien qu’on vit dans le même espace-temps. Tu as joliment dit : C’est le premier risque en parlant du gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.