Nouveau site pour notre compost

Voici notre nouveau composteur. Contrairement au premier, noir, en plastique, typique, parrrrrrfait pour un couple urbain qui n’a pas grand de cour, ne jardine pas, n’a ni enfant ni grand besoin de compost, finalement, celui-ci a eu un prix frôlant le zéro (vous cherchez ce petit composteur noir en plastique?… Lisez la suite

Jardin d’eau

Jardin d’eau

Malgré l’absence nouvelle de trois mélèzes matures qui lui faisaient de l’ombre, le jardin d’eau se porte à merveille cette année encore. Comme on a acheté en hiver, on ne savait pas d’abord qu’on aurait un jardin d’eau: tu parles d’une belle surprise! Mais s’il avait fallu l’entretenir… c’est évident… Lisez la suite

Quand on ne peut pas gagner… il faut changer de stratégie

Quand on ne peut pas gagner… il faut changer de stratégie

Le chiendent. Si vous le rotocultez, vous venez de le multiplier. C’est votre choix (non vraiment, j’ai fini d’expliquer que le sol souffre de ces manipulations-là; fini parce que personne ne veut l’entendre et qu’au fond je m’en fiche: je fais ce que je crois bon (et je suis informée!)… Lisez la suite

Trois beau mélèzes qui avaient fait la guerre, trois beaux…

Trois beau mélèzes qui avaient fait la guerre, trois beaux…

Les mélèzes dont je vous parlais, que les grands pics avaient entrepris de grignoter (pour manger les insectes, évidemment, pas pour le plaisir) l’an dernier… Ne sont plus debout. Ils étaient rongés de l’intérieur, en plus de colonisés par les phéoles. (En plus de picossés par le couple de pics… Lisez la suite

Feuilleton météorologique

Feuilleton météorologique

Hier après-midi, je vois passer sur Facebook un message jubilatoire de la Banlieusarde qui nous annonce qu’il pleut (enfin!) sur ses tomates après des jours de canicule épouvantable (ça c’est mon qualificatif, pas le sien). Je lui réponds que j’ose à peine regarder les prévisions pour ici. Pourtant, sous un… Lisez la suite

Outil campagnard patenté

Outil campagnard patenté

Qu’est-ce que cette chose? Un outil campagnard, pure création de mon Homme. Clous, boîte de conserve, manche de je ne sais quoi récupéré. C’est joli? Non. C’est utile? Oh que oui. Ça sert à quoi? Devinez. Vous donnez votre langue au chat? (Lequel? Répondez comme ma fille en disant TAO:… Lisez la suite

Projet de clôture et de récupération

Projet de clôture et de récupération

Anciennement, le terrain avait une autre entrée, encore plus dangereuse et aveugle que celle qu’on utilise présentement. C’est ancien, en effet, car depuis ce temps les arbres ont beaucoup poussé et si on ouvrait maintenant l’ancienne barrière pour l’utiliser comme entrée ou sortie, il faudrait tailler des épinettes et des… Lisez la suite

Mon sumac a besoin d’un guérisseur

Mon sumac a besoin d’un guérisseur

C’est pareil tous les ans. Les sumacs vinaigriers se couvrent d’inflorescences aux allures de fractales et je jubile: crois-moi, l’Homme, cette année j’aurai des fleurs de sumac, et je les cueillerai, tu verras! (En fait je m’arrange pour toujours avoir raison en allant un peu plus loin dans le bois…)… Lisez la suite

Bébé verger

Bébé verger

Je vous en ai glissé un mot quand l’ami Daniel (programmeur invincible et hors pair!) m’a permis de fêter mon retour ici et je vous ai promis d’en reparler en parlant d’Amiral. On avait un champ, nous. Et maintenant on a… un bébé verger! Ah on dirait une culture d’un… Lisez la suite

Un an de campagnonades!

Un an de campagnonades!

C’était le 2 juin 2009 que je vous accueillais ici (en théorie!) pour la première fois. Un an et des poussières de vie rurale plus tard, un an de billets (330 publiés avant celui-ci, un nombre de mots plutôt hallucinant, dans les six chiffres), des tonnes de photos, un an… Lisez la suite