Cardinal à poitrine rose

J’en dis, moi, des choses, ouf. Et j’en écrit, moi, des choses, ouf. (J’en fais pas mal aussi, ouf…) Tellement que parfois je pense avoir dit, je pense avoir fait… mais heurseuement je peux fair eune petite recherche ici et confirmer que non, finalement: mon billet sur le cardinal à poitrine rose (Pheucticus ludovicianus, Rose-breasted Grosbeak) était resté en brouillon, faute de photos satisfaisantes. Une fois la chose confirmée, il a suffi d’avertir ma fille, qui a servi de vigie: MAMAN IL EST LÀ IL EST LÀ, et le tour était joué!
Même après la pluie, il était, effectivement, là. Aussi curieux de moi que moi de lui!
Je n’ai pas d’autre cardinal encore, mais en anglais son nom est plus proche de celui du gros-bec errant, un autre de mes oiseaux favoris.
Il avait pas l’air trop content que je photographie son look post-pluie…
Mais c’est pas bien grave, il est revenu à sec! On le dirait en habit de soirée soyeux.
Ce regard!
Ce magnifique regard!



La mangeoire est endommagée, il lui manque deux perchoirs en forme d’anneau et même le perchoir droit en bas.
Mon copain s’est quand même arrangé pour manger.
La voyez-vous? Je me rends compte que je vois mieux qu’avant. Pas que ma myopie se soit résorbée, mais je perçois mieux les petits mouvements au loin, les motifs qui détonnent légèrement dans une scène naturelle. C’est un progrès lent, mais net, à force d’observation et de patience.
Et voici la femelle, qu’on reconnaît à son sourcil pâle (et à sa taille, presque la même, parce que ses couleurs ressemblent beaucoup à celles des roselins pourprés femelles qui nous visitent avec leur mâles beaucoup plus souvent cet été, et en groupe! Ha: Wikipédia mentionne même cette ressemblance à laquelle j’ai été forcée de conclure! N’empêche, pour ma photo je suis pas mal certaine, puisque mâle et femme étaient ensemble et que leurs photos ont été prises le même jour – d’ailleurs ensuite je n’ai plus revu la femelle).

Print Friendly, PDF & Email

Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 réponses à Cardinal à poitrine rose

    • Campagnarde dit :

      Oui, vraiment. La faune québécoise est riche et magnifique quand on a la chance de s’y arrêter.

    • Danielle dit :

      Si tu veux en voir de près j’ai installé une panture de porte que j’ai vissé après le mur extérieur, installer une rallonge en métal( que tu mets quand tu veux faire des tablettes) et je fais pivoter le tout devant ma fenêtre. Je vois toutes sortes d’oiseaux a l’année longue dont le fameux cardinal à poitrine rose. Actuellement seulement des juvéniles pas de parents.

  1. Lyne Lavoie dit :

    Ici aussi on a un couple.C’est la 1ère année qu’ils restent dans le coin.D’habitude on les voit en mai et un peu en juin,puis ils disparaissent.Cette année,ils viennent manger à tous les jours.Une autre espèce qui semble nicher dans mon coin ce qui est exceptionel c’est un oriole et sa femelle qui viennent boire aux abreuvoirs à colibris presqu’à chaque jour!Quelle beauté!Ceus-là on les voyait seulement quelques jours au printemps et même pas du tout depuis quelques années.Alors la madame est bien excitée quand elle les regarde!

  2. Lyne Lavoie dit :

    Les orioles ont bien niché dans le coin car la femelle vient boire le nectar à colibris avec 2 jeunes!

    • Campagnarde dit :

      Waou! Ici aussi plein de jeunes, mais moins colorés! Des pics chevelus, des bruants familiers, des roselins pourprés, des pics mineurs. Parfois c’est par leur maladresse qu’on reconnaît les juvéniles, c’est très attendrissant, et j’te dis que le suif ici est un bon investissement: on en profite nous aussi, à voir ces nichées se faire faire la becquée!

Répondre à Campagnarde Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *