Bon comme du bon pain

Le pain maison, on commence ça un jour, et avec le temps on progresse… et on continue de progresser! C’est une de ces nombreuses choses, dans la vie, qui s’améliorent avec l’usage, la pratique et l’expérience. Et ces nombreuses choses me dérangent souvent, car je veux toutes apprendre à les faire (ou presque) et que je n’ai qu’une vie déjà bien entamée et que je veux tout faire au mieux et que je n’ai pas encore commencé de nombreux projets et…! Mais pour le pain, je peux me calmer: mon apprentissage est bien commencé et peut maintenant se compter en années (ce qui est souvent/toujours requis pour une expertise quelconque!). J’ai peut-être même converti quelques lectrices et convaincu quelques mangeurs de pain!

Ces jours-ci, comme je vous le disais, notre ordinaire est une variante du pain campagnard européen. Non seulement la recette de pâte que je vous donnais contient de la farine de blé entier et de la farine de seigle, mais je remplace aussi maintenant une autre demi-tasse de farine blanche par du son d’avoine. Ah: tranquillement, tout doucement, je vais m’habituer à un pain de plus en plus santé (ce pari, je vais le gagner!). Et sans presque m’en rendre compte je me suis mise à avoir assez confiance pour modifier les recettes (moi ça?!)! Et y a pas à dire, mon batteur sur socle fait une différence dans le mélange de la pâte. En jumelant la recette améliorée, le mélange plus approfondi et la forme de la couronne avec son sésame… on se rapproche encore du bonheur!

Taggé , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.