Bébés asperges

Vous devez bien vous douter que je passe mes hivers à farfouiller dans des livres de jardinage. Que peut-on systématiquement y lire sur les asperges? Qu’elles sont généralement plantées et non semées: vaut mieux mettre en terre des griffes déjà établies, qu’on pourra récolter en trois ans (et ensuite pour longtemps comme en témoignent nos asperges surprise). Les semis d’asperges? Ah bah les graines ne germent pas super bien, et ensuite il faut attendre au moins cinq ans avant de récolter, oubliez ça, personne ne fait ça. Alors? J’ai commandé des semences, évidemment! Oui on va attendre deux années de plus, mais pour le prix d’un plant moi j’en ai eu près de cent! (On s’en reparlera quand je verrai ce qui repoussera au printemps!) Mon Homme m’a fait un nouveau lit cet été (plusieurs, en fait!) et le voilà déjà rempli!

Alors voilà, sur la photos, mes bébés asperges, que ma puce m’a aidée à habiller de paillis. Elle a bien fait ça… parce que quelques jours avant, voulant m’aider à désherber, elle a tiré sur un bébé asperge (misère…). Je lui ai montré que ça me rendait triste, et ma fille a très peur d’une chose: que sa maman soit triste (elle avait aussi très peur de mon ballon d’exercice — non vraiment, elle est terrorisée! J’ai demandé au Coco de le dégonfler et depuis, il est son héros sans peur et elle nous parle du ballon dégonflé par son frère tous les jours…). Aussi la leçon a-t-elle porté, et le paillis a-t-il été installé soigneusement.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

6 réponses à Bébés asperges

  1. Sophie dit :

    En prime, après 3 ans, les plans vont faire des fruits – qui seront mangés et « évacués » par les oiseaux l’hiver, et qui vont faire des bébés plans d’asperges un peu partout sur le terrain! On en a trouvé dans l’entrée de gravelle, dans une vieille souche d’arbre, près des bleuetiers…

    Ceci dit, un lit d’asperges c’est bien, deux c’est mieux – ça permet une récolte d’automne!

    • vieux bandit dit :

      Oui! On a un plant « encore plus surprise » qui est apparu, près des vignes, qu’on va déplacer quand on aura le temps/une idée précise sur où on le veut. Mais attention aux semences (magnifiques) rouges, qui sont toxiques pour nous.

  2. Ping :Potager 6.0, conception | Les campagnonades

  3. Ping :Raifort - Les campagnonades

  4. manon dit :

    Dit donc…

    Je lis des truc ce matin (heu ok là on est rendu le diner) à propos des asperges… J’ai comme une urgence vu les travaux que la ville font sur le chemin, pis je voulais déplacer mes asperges acheté en plant/semis. Quand j’ai voulu déterrer, ben oui les tiges ont cassé. Pa grave que je me suis dit, je vais chercher la/les griffe(s) puisque de toute façon c’est comme ça que les semenciers les vende.

    Ben j’ai vu que les graines, versus les griffes on ne plante pas à la même profondeur. Que si on commence avec les graine, ben il est préférable de déterrer les griffes un an plus tard pour les enfouir plus profondément.

    Je sais pas si tu avais déjà lu ça… mais cette lecture m’a rappelé ce billet sur tes bébés asperges alors j’ai voulu te le dire… au cas zou!

    • vieux bandit dit :

      Dis donc Manon… (scuze, j’avais pris note de ton commentaire et puis la vie s’est mise en travers; tu sais ce que c’est!) À quelle profondeur on remet ça? Parce que là j’ai une idée de « hack » potager: mes bébés sont dans un lit… et il resterait un peu d’espace dans ce lit-là, je pourrais le remplir par le haut tout simplement. Et surtout je veux faire ça pour les prochaines graines que je sèmerai, comme ça les enfouir sera hyper facile le moment venu! En tout cas MERCI! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.