Amanite tue-mouches

L’Amanite tue-mouches ou fausse oronge (Amanita muscaria, fly agaric) est un joli champignon, mais toxique. Ce qui est pratique, c’est que jaune ou rouge, il est facilement reconnaissable, alors mes enfants le connaissent déjà et savent l’éviter. Attention surtout aux chiens et chats, car elle peut leur être mortelle.

Je me demandais quelle était la nature de l’intoxication à l’amanite tue-mouches. Car certains la consomment volontairement pour ses effets psychhotropes. Alors voilà. De 30 minutes à 3 heures après l’ingestion:

L’amanite tue-mouches est responsable d’une intoxication où dominent les symptômes neuropsychiques.
Durant la première phase, on observe des troubles du comportement, de l’euphorie ou de la colère, de l’agitation, de la désorientation, du délire, des hallucinations.
Période de sommeil profond: au premier état d’excitation succède une période de torpeur voire un coma dans les cas graves. La victime a parfois aussi des sympômes digestifs mineurs tels que nausées, vomissements et diarrhée.

Centre antipoisons belge

Cependant, j’apprends aujourd’hui qu’on la consomme dans certaines parties du monde, comme simple aliment. Pour cela, on choisit de jeunes spécimens, à peine de petits boutons, et on les fait bouillir longtemps dans un grand volume d’eau (et on jette l’eau). Et il semble que ce soit un champignon délicieux: suivez le lien pour lire l’aventure (en anglais) de ce mycologue qui en a mangé sans intoxication. Le même texte m’apprend que les caribous (ou plutôt les rennes, c’est-à-dire le même animal mais européen) mangent très volontiers des amanites!

Le même texte m’apprend que les caribous (ou plutôt les rennes, c’est-à-dire le même animal mais européen) mangent très volontiers des amanites! Et voici la source de l’auteur du billet cité plus haut, qui explique aussi comment traiter les amanites tue-mouches pour les consommer comme aliment. Je suis presque tentée!

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Amanite tue-mouches

  1. Lyne Lavoie dit :

    L’Homme, ici, en a consommé une fois ,pour ses effets psychédéliques ,dans les années 70. Après avoir eu des nausées,il m’a bien impressionnée en me demandant si je voyais les chaudières de lumière dans notre fenêtre de chambre! Une fois lui a suffit! Moi? Trop peureuse pour l’essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.