Le retour de l’apprentissage en famille, côté cahier

Entre un rhume familial intense et les potagers/semis, l’école-maison avait été mise en pause, en quelque sorte (quoique faut s’entendre: personne ici ne cesse jamais d’apprendre ni de bouger!). Eh bien! Le résultat, c’était une demoiselle très excitée, trop énervée (à mon goût), très difficile à vivre et capricieuse (sans parler d’impolie). J’ai donc sorti… le cahier de français pour la deuxième année (en théorie elle irait en première année en septembre… je voulais donc attendre, mais elle réclamait le cahier!). En une heure nous avions fait quatre pages, de la caligraphie et de la lecture. Et pour le reste de l’après-midi j’ai eu une autre enfant: plus douce, plus calme, plus autonome. Je dirais Tiens tiens… mais ce n’est pas la première fois que je fais cette constatation: ma Puce carbure au travail intellectuel, même si, le moment venu, elle peut rechigner, chicaner, perdre toute concentration… Ce n’est que pour une raison: c’est qu’elle teste ma patience. Si je la perds, c’est fichu. Mais je suis motivée, moi aussi, et si je reste douce et drôle, oh qu’on avance! C’est entre autres pour ça qu’il vaut mieux parler d’apprentissage en famille: tout le monde apprend. Et ma fille apprend… que j’apprends, encore et toujours. C’est précieux, ça! (Et ce soir, j’aurais voulu la filmer à la bibliothèque, lisant sans hésitation à une amie presque un an de plus qui refusait, elle, de lire à voix haute! Youpi, l’école ne pourra pas lui donner cette gêne-là, qu’elle n’a pas!)

Confortable… ou à l’aise?

Êtes-vous confortable dans votre fauteuil confortable? En anglais, you may be comfortable in your comfortable chair, mais en français, non: vous y êtes à bien, à l’aise, et il n’y a que le fauteuil (l’objet) qui puisse être confortable (et jamais la personne… à moins que vous vous asseyiez dessus et que vous la trouviez telle!).

Quant à être confortable avec une idée, n’y pensez pas! Le Multidictionnaire nous le dit bien:

Calque de « to be comfortable about » pour être à l’aise au sujet de, n’éprouver aucun embarras à l’égard de, être d’accord au sujet de, ne pas voir de problème, d’inconvénient, ne pas s’inquiéter au sujet de.

Semis de melons, courges et concombres

Hier soir (en retard selon moi mai sje fais ce que je peux) j’ai semé:

Melons: Yellow baby, melon brodé Oka

Courges d’été (courgettes, donc, et non je n’en ai jamais trop, surtout que cette année je dois refaire ma relish de courgettes pour remplir les armoires presque vides, et que de toutes mes salsas en conserves, celle aux courgettes est ma préférée): Deema, Black Beauty, Yellow crookneck, Sunstripe, Cocozelle, Dunja, pâtissons jaunes

Courges d’hiver: courges Georgia candy roaster, citrouilles Lumina (blanche) et Aspen, courges butternut, courges rouge vif d’Étampes, courges blue ballet

Concombres (à moi la fattouch!): Slicemore, Mercury (petits), citron, Salt & Pepper, Staright Eight

Et aussi des trucs que j’aurais aussi pu semer directement au jardin d’ici une semaine, mais à cause de l’état non fini du désherbage, je craignais, si c’était le cas, de les arracher avec le reste dès leur apparition: épinards de Malabar rouges, cardons Porto spineless, salicorne, Porophyllum linaria (pipicha, qui va remplacer la coriandre par temps trop chaud), cresson de jardin Peppergrass.

Paruline à croupion jaune

Un matin de la mi-mai, je promenais le chien en prenant des photos et en me réjouissant des chants d’oiseaux. Avec le temps, j’ai fini par développer un certain sixième sens ornithologique: je vois de petits mouvements dans le feuillage que j’aurais auparavant ignoré ou cru être dus à des… Lisez la suite