Les mots de 2017

Mon petit bonhomme va avoir deux ans à la fin du mois. Deux ans! Depuis peu, il hoche la tête avec enthousiasme. Et il parle de plus en plus. Pourtant même sans mots il sait se faire comprendre et se débrouiller, oh que oui. Petit chérubin bambin chéri, super affectueux et gentil!
Il dit MAMAN depuis longtemps, et GAÏA. Il dit PAPA aussi! Mais après maman, son mot fétiche, venu bien vite est… GRUNK. Ça veut dire biscuit, chocolat, fudge-à-grand-maman… et généralement, aliment. Ça semble vague, mais il sait ce qu’il veut et va faire non de la tête si vous vous trompez. Et même, depuis peu de temps, il le dira: NON! Il dit aussi un très charmant ALLO. Ah, et il a son mot à lui pour ce qu’il préfère (le sein!): NANANE! (Et ça se combine, c’est le cas de le dire: il prend des téléphones jouets et appelle: ALLO! NANANE? hahahaha!) Ça, c’est hilarant. Et ça vient entièrement de lui, sans influence! Depuis cette semaine, il dit aussi BILLE (parce que j’ai sorti plein de colliers et bracelets que j’ai faits il y a longtemps) et DEUX (parce qu’il remarque les paires, ce petit!). Tout se conjugue aussi: ma mère, c’est MAMAN-BROUM, parce qu’elle repart d’ici (évidemment!) en voiture.

J’en oublie. Il a son mot pour dire chien et son mot pour chat. Il a LA LOUNE et ALLUME (c’est relié…). Et hier soir j’ai entendu BATEAU et D’ACCORD. Ah et évidemment, WIYOU, mieux connu sous