Première neige

Cette année, la première neige n’a pas tardé. Elle n’a pas tardé et… elle est restée. On marche en souliers à Montréal et dans les Laurentides, soit, mais pas ici (ici on garde notre neige, plus que les villages autour, c’est fascinant!). Même si je choisis une journée de pluie pour immortaliser la première chute de neige de l’automne. C’était si beau!
Les arbres qui ploient et deviennent dentelle, j’adore.

Que tout ça soit chez nous, toute cette beauté, ça me gonfle de bonheur.
On dirait un chemin. C’est un petit cap de roc où nous aimons nous prélasser en été.
Pour un chemin, faudra aller plus loin…
Mais la vue en vaut la peine!
Celle de l’autre côté aussi, par un matin plus chaud, avec l’évaporation de la neige qui se fait brume.
Oh, qui voit-on là au loin? Une grande aventurière en apprentissage!
Et si nos chemins semblent déserts… nous ne sommes pourtant pas seules à nous en servir!
Roxy suit son nez dans la neige avec un grand plaisir. Et l’avantage de la neige, c’est que nous aussi percevons les traces, pour une fois!
Des traces d’un peu tout! (La fois des traces d’ours, je n’avais pas mon appareil; et ce matin pour les traces de loup, il pleuvait trop!)