Changement de plan

Je prévoyais intervenir très peu dans mon ruisseau d’ail. Le plan a changé subitement quand j’ai vu une belle tête de bulbilles brune et sèche commencer à se défaire en lâchant ses bulbilles… à côté du ruisseau, dans le gazon! C’est pas que l’expansion me dérange: c’est qu’on risque de tondre mon futur ail, si jamais il réussit à s’implanter dans un sol aussi dur. Que nenni! Pas d’affaire! No way! Alors j’ai… j’ai tout récolté.
Regardez-moi ça! Chaque tête est remplie de bulbilles qui ont le potentiel, dans deux ou trois, de devenir gros bulbe d’ail charnu et juteux! Pour le moment, je laisse tout sécher un peu, pour que les têtes se défassent facilement. Ensuite je vais désherber et dépailler le ruisseau, répandre les graines et les couvrir de compost avant de repailler. Du moins est-ce là le nouveau plan.
Juste en cueillant, ça sentait l’ail et j’avais envie de croquer. Miam miam miam! Bien hâte de voir ce que ça peut donner. Et je risque de ne pas me limiter à cet emplacement-là, tant qu’à faire. Héhé! (Lyne, je t’en poste très bientôt: prévois un petit espace, parce que toi aussi tu vas tester ça dès cette année! yé!)