Poutine de blogue

Je fais des essais ces temps-ci. J’ai complètement lâché les réseaux sociaux, Twitter et Facebook. Je n’y annonce plus mes billets et je n’y interagis plus, non plus que je vois vos mises à jour, etc. Quand j’ai lâché la cigarette, j’ai découvert que l’argent qui y passait disparaissait ailleurs, qu’on ne voyait pas cette économie-là, finalement (y a pas de regret là pour autant, évidemment). Et là c’est un peu pareil: j’ai récupéré mon temps et pfuit, il me coule quand même entre les doigts! N’empêche: je récupère mon cerveau et je reprends possession de mes mots et de mes moyens.

Cependant il me manque parfois un endroit pour publier un lien ou partager une pensée (que voulez-vous je suis parfois hilarante (si si) et il faut bien que ça profite à autrui (ha!)). Alors je vais utiliser ma colonne de droite, mes billets éclair, que vous pouvez aussi voir en cliquant sur leur onglet ci-dessus. C’est pas parfait pour l’interaction, je vous explique. Pour commenter, faut cliquer. De la page d’accueil, faut cliquer sur le phylactère (mot dont ma fille n’arrive pas à se souvenir, c’est très drôle) ou sur le x0 (x nombre de commentaires), puis sur le titre du billet éclair. De l’onglet, cliquer sur le titre. Voilà. Je pense que je vais les utiliser pas mal plus, alors autant vous avertir. Ah oui: en général les billets éclair contiennent un lien, que l’on ne voit pas sur la page d’accueil. Vraiment, pas le choix