Défi de mars: shrub aux pommes

En mars, le défi concerne les gelées et les shrubs. Oui, shrub semble être le terme utilisé même en français. Et je suis bien contente que les shrubs aient été ajoutés au défi de mars, parce que chez moi, la gelée est en quelque sorte sous moratoire. Ah, rien d’officiel, mais dans ma tête, y a un panneau d’arrêt qui clignote quand je me dis tiens je pourrais faire une gelée. Pourquoi? C’est simple: j’en ai des caisses et des tiroirs pleins! Gelée de menthe (et variantes), d’oignon, d’ail rôti, de framboises, de canneberges, de raisins Concorde, de lavende, de thym, de pousses d’épinette, cramaillotte, alouette! Et y a un problème avec ça. Le problème, c’est que de la gelée… on n’en mange pas. Ou si peu que c’est ridicule d’en avoir et d’en faire autant. Quand on aura mangé, vidé ou donné ce qu’on a, je devrais ne plus jamais faire de gelée en grande quantité à moins de savoir que je vais la donner et à qui. C’est là… une autre sorte de défi, en quelque sorte! Alors un shrub, ça vous dirait? D’abord ce que c’est: un vinaigre à boire, fait de fruits, de sucre et de vinaigre, qu’on laisse reposer. J’ai fait un shrub de betterave l’été passé… et j’ai fini par le jeter. Ça, c’était ma faute: je voulais une concoction rouge vif, magnifique, et j’ai pris la mauvaise sorte de bette pour ça, trop pâle,