Un melon avec ça?

Je lis au moins un livre par année sur le jardinage, l’horticulture, la permaculture, tout ça. Je viens de finir celui-ci, publié récemment, le Guide to Vegetable Gardening de Mother Earth News. Je prépare mon dixième potager campagnard, et je trouvais bon de choisir pour l’occasion un guide qui (re)partirait de la base, de l’ABC pour le jardinier. J’ai été servie, et plus!
Bon, c’est un livre américain et en anglais, donc les renseignements ne sont pas adaptés spécifiquement à notre climat. Qu’importe: je n’ai plus de difficulté à discerner ce qui s’applique à mon terrain du reste. Et parfois il faut forcer les choses un peu… pour voir!
J’ai trouvé l’ouvrage magnifique et bien fait, même si son organisation est un peu chaotique — ce qui fonctionnait très bien pour une lecture continue. Autrement, faudra utiliser l’index, car les conseils sur des légumes précis sont répartis selon les saisons.
À force de lire et de lire, forcément, j’en apprends moins chaque fois. Mais les rappels sont souvent nécessaires, et quand je lis un truc plusieurs fois, je finis par m’en souvenir, pardi!
Et puis… surprise! Ce livre m’a donné envie de faire pousser cet été ce que jamais avant je n’ai vraiment osé: du melon! Il m’a suffi de lire que je pouvais installer mes petits plants dans un ancien tas de compost pour que mes neurones s’agitent! Non seulement j’ai ça, un vieux tas de compost, mais j’ai aussi une ancienne volière, celle qui a donné le potager spontané de 2017! Une petite recherche plus tard, je commandais des semences de melon Oka des Jardins du Grand-Portage (mes quasi voisins! honte à moi de ne rien leur avoir commandé avant!). Mes réserves de semences contiennent aussi quelques graines de melon Yellow Baby qui datent de 2013 (faut tou-jours tou-jours écrire l’année sur les sachets!)… or les semences de melon ont une durée de vie de 5 ans. Alors je leur donnerai aussi leur chance. Même que je suis si enthousiaste que si on m’offre ou on m’envoie 3-4 semences d’autres variétés (allo, lecteurs, lectrices!), cet été je les essaierai!

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

7 réponses à Un melon avec ça?

  1. Lyne Lavoie dit :

    J’ai jamais osé le melon moi non plus.Mais,cette année,avec les Incroyables Comestibles de St-Adelphe,on a décidé d’en faire l’essai.À suivre…..

  2. Lyne Lavoie dit :

    Je me renseigne et je te reviens.Moi je suis responsable des semis des variétés de tomates cerises et des variétés indéterminées des autre tomates!On est tellement une belle gang de passionnéEs!

  3. Lyne Lavoie dit :

    J’ai ta réponse.Nous ne cultiverons qu’une variété car ce sera une première pour nous.Ce sera le melon d’eau Blacktail Mountain.Un melon hâtif(75 jours) de 3 à 5 kg.J’ai hâte de voir ce que çà donnera!

  4. Lyne Lavoie dit :

    Si on a du succès,c’est certain que je t’en garderai.Pourras-tu faire de même avec ton Oka?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.